OLIVIER ADAM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

OLIVIER ADAM

Message  Sapho le Mar 21 Avr 2015 - 16:36


Je viens de terminer le livre de cet auteur intitulé: FALAISES

BIOGRAPHIE


Olivier Adam grandit dans l'Essonne, avec ses deux frères ; son père est employé de banque. Après des études de gestion d'entreprises culturelles à l'université Paris-Dauphine — où il rencontre sa future compagne Karine Reysset et mère de ses enfants écrivain, il travaille ensuite brièvement dans l'édition, où il est directeur de collection aux éditions du Rouergue.
Son premier roman, Je vais bien, ne t'en fais pas, publié en 2000, obtient la reconnaissance de la critique. Il est sélectionné pour le Festival du premier roman en 2016. Dès son troisième roman, Poids léger, en 2002, il peut se consacrer entièrement à l'écriture.
Suite à une rencontre avec Geneviève Brisac, il écrit parallèlement des ouvrages pour la jeunesse, et anime des ateliers d'écriture en milieu scolaire.
En 2004, il obtient le Prix Goncourt de la nouvelle pour son recueil Passer l'hiver.
En 2005, il quitte la région parisienne pour la Bretagne, pour venir habiter à Saint-Malo ce qu'il évoque dans Des vents contraires en 2009. Il revient dans la capitale en 2014.
Son œuvre dépeint des personnages en butte à des crises d'identité, souvent dans des milieux ordinaires de la classe moyenne. Il se dit proche des auteurs qui se sont penchés sur la rupture des individus avec leur milieu d'origine, comme les sociologues Pierre Bourdieu et Didier Eribon, ou l'écrivain Annie Ernaux Olivier Adam affiche également dans ses écrits son admiration pour la culture et les paysages du Japon, pays dont il a été en 2006 en résidence à la Villa Kujoyama, à Kyōto, écrivain lauréat.
Il est actuellement édité par Flammarion, J'ai Lu et Points Seuil, et aux éditions L'École des loisirs et Actes Sud Junior pour ses œuvres pour la jeunesse.
Il fait partie en 2007 de la dernière sélection du Prix Goncourt pour À l'abri de rien et, en 2010, pour Le Cœur régulier, de la deuxième sélection du Prix Goncourt.
Il est nommé chevalier des arts et des lettres en 2013
Son dernier ouvrage, Peine perdue sort en août 2014 chez Flammarion, et se penche sur vingt-deux personnages d'une station balnéaire de la Côte d'Azur« dont la torpeur triste va être amèrement réveillée par deux événements concomitants : une agression et une tempête, les deux d'une rare violence », comme l'écrit Charlotte Pons dans sa critique du magazine Le Poin. L'ouvrage est finaliste du Prix des libraires 201


LIVRE LU : FALAISES


RESUME


Etretat. Sur le balcon d'une chambre d'hôtel, un homme veille. Au bout de son regard: les falaises éclairées d'où s'est jetée sa mère vingt ans plus tôt. Le temps d'une nuit, le narrateur déroule le film de sa vie, cherche dans sa mémoire rétive les traces de sa mère disparue. Une question s'immisce peu à peu dans son esprit, lancinante: comment suis-je encore en vie ?




QU'EN DIRE?


Falaises est son cinquième livre , écrit en 2005 ce roman court mais d'une rare intensité m'a bouleversée par son épure, par l 'approche analytique des personnages , une approche âpre , écorchée vive et sans concession , Olivier Adam y emploie une justesse de ton et une grande aisance ,il parvient sans forcer le ton à saisir et à cristalliser les angoisses et les peurs des personnages de son livre

Entre des vivants plus mort que vivant et des morts plus vivant que mort Olivier Adam déroule le film d'une vie ( sa vie ?) avec le souvenir hanté d'une mère suicidée et du rendez vous manqué avec un père insaisissable.
Falaises est un roman sur la douleur, évoquant avec à la fois violence et beauté de l'existence. On ne peut oublier ce personnage, Olivier, qui, devenu adulte, se fait accuser d'avoir abandonné son père tyrannique... Olivier Adam a écrit un très beau roman fait d'une vie torturée, mais marchant vers l'avenir.


study study study
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: OLIVIER ADAM

Message  Jocelyne le Mar 21 Avr 2015 - 17:25

C'est en 2001 qu'il est sélectionné pour le Festival du premier roman pas en 2016. Je l'avais rencontré chez un ami libraire en 2000, il travaillait encore aux éditions du Rouergue. J'aime bien ce qu'il écrit et je n'ai pas encore lu Peine perdue.
avatar

Jocelyne
Le sage et l'artiste


Revenir en haut Aller en bas

Re: OLIVIER ADAM

Message  bergamote le Mar 21 Avr 2015 - 18:06

quel plaisir ce fil je suis une inconditionnelle de cet auteur que j'ai découvert un jour chez Ruquier. il était d'une sobriété qui m'a touchée et depuis dès qu'il fait un roman j'achète
je vais dire mon mot aussi sur Falaises pour rejoindre Sapho . j'avais écrit ce qui suit quand je l'ai lu. ce roman ne laisse pas indifférent mais je peux vous dire qu'"aucun titre de Adam laisse indifférent! Embarassed

Une mère qui se suicide en se jetant du haut d’une falaise
Un père qui les ignore complètement ou bien les malmène
Voilà deux enfants à la dérive
L’un et l’autre ne peuvent oublier leur mère, elle devient le fantasme du plus jeune. S’en suivent l’alcool, la drogue, la peur, la détresse, l’engrenage.
Ce livre est si bien écrit, les angoisses de ces deux adolescents si bien décrites, sans pleurnicherie… simplement l’atroce manque de tendresse maternelle et d’amour.
La petite Chloé réconciliera-t-elle avec la vie, l’homme, le père qu’il est devenu ?
J’ai aimé la pudeur avec laquelle, Olivier Adam décrit son … mal –être. avec toujours cette pointe d'espoir.

avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

la renverse

Message  bergamote le Ven 19 Fév 2016 - 17:30

La renverse


4 ème de couverture

"Ce n'est qu'au moment d'entrer dans le bar-tabac que la nouvelle m'a vraiment heurté, qu'elle a commencé à filer le tissu du drap que je tendais depuis des années sur cette partie de ma vie. J'ai demandé deux paquets de cigarettes, salué les habitués du plat du jour. Au-dessus des tables, un téléviseur s'allumait sur une chaîne d'information en continu. A l'instant où j'y ai posé les yeux, le visage éminemment télégénique de Jean-François Laborde s'est figé sur l'écran. J'ai demandé qu'on augmente le volume. On annonçait son décès dans un accident de voiture. Suivait un rappel succinct de sa biographie. Fugacement, la pensée, absurde étant donné le temps accordé à l'information, qu'il n'avait pas été fait mention de ma mère m'a traversé l'esprit. " Dans La renverse, Olivier Adam retrace l'itinéraire d'Antoine, dont la vie s'est jusqu'à présent écrite à l'ombre du scandale public qui a éclaboussé sa famille quand il était encore adolescent. Et ce faisant, il nous livre un grand roman sur l'impunité et l'humiliation, explorées au sein de la famille comme dans l'univers politique.

Mon avis


J’ai toujours aimé lire Olivier Adam et là encore j’ai été prise par l’écriture, les descriptions et l’histoire.

Antoine et Camille sont deux frères et leur mère, femme au foyer sans tâches et sans reproches, dévote, est mêlée à une sale histoire de viols qu’elle aurait organisés avec son amant un homme public, connu et apprécié de la ville BCBG dont il est maire.

Camille prend cela très mal et souffre des quolibets et des méchancetés de ses camarades de classe mais surtout des discussions entre ses parents sans retenue devant les garçons.

Antoine lui, de par son caractère se désolidarise sans éclat, il rencontre la fille de ce maire, ils vivent quelques mois ensemble et alimentent le feu de la haine qu’ils éprouvent pour leurs parents, mais la jeune fille surtout contre son père.

Elle le quitte et il mène une vie de bohème près de l’océan (thème cher à l’auteur) et s’interroge sur cette histoire qui a démoli leur enfance.

Tout en douceur, en mots choisis en discrétion l’auteur nous trace la vie terrible d’enfants dont les parents connus et respectés sont accusés de choses si « sales » , mais aussi avec beaucoup de pudeur il analyse les sentiments des protagonistes de cette histoire.
J’ai vraiment beaucoup aimé ce dernier roman d’Olivier Adam.
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum