Barbara Abel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Barbara Abel

Message  Invité le Jeu 26 Mar 2015 - 11:09

Barbara Abel, née le 3 décembre 1969 à Bruxelles, est une auteure belge de roman policier.
Après avoir suivi à 15 ans des cours de théâtre à l'Académie d'Etterbeek, elle étudie à l'Université libre de Bruxelles où elle obtient une licence en philologie romane. Elle s’inscrit ensuite à l’École d’interprétation du Passage de Paris, puis exerce pour un temps le métier de comédienne et participe à des spectacles de rue.

À 23 ans, elle écrit sa première pièce de théâtre, L'Esquimau qui jardinait, qui est montée avec succès sur des scènes bruxelloises et au Festival de théâtre de Spa. Elle se lance peu après dans l'écriture, publie quelques textes dans différentes revues et, en 2002, un premier roman policier, L'Instinct maternel, lauréat du Prix du roman policier du festival de Cognac. Elle fait ensuite paraître d'autres récits de suspense qui évoque souvent des milieux familiaux étouffants où germent délits et folie.

Elle assure également des chroniques culturelles diffusées sur Arte Belgique.
avatar

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

derrière la haine

Message  Invité le Jeu 26 Mar 2015 - 11:20



c'est l'histoire de deux couples , d'un côté Tiphaine et Sylvain qui auront un fils, Milo et de l'autre Laetitia et David qui auront un fils Maxime.

Ils font connaissance, et deviennent de bons amis .Mais un jour, la vie de Laetitia et David bascule car, Maxime âgé de ,7 ans décède, il est, tombé par la fenêtre.

je n'en dirai pas plus , juste que c'est un polar, je dirai mieux un thriller glaçant, par moment c'est l'horreur..
c'est un récit magnifique qui fait hérisser les poils.. monter l'adrénaline.
un chef d"'oeuvre
avatar

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Barbara Abel

Message  bergamote le Jeu 26 Mar 2015 - 11:27

je l'ai lu !!!!!!!!


génial comme roman, roman angoissant, bien construit, et très bien mené.
l'intrigue est très bien ficelée et jusqu'à la fin on se demande quel coup dur peut encore arriver
à lire si l'on aime le suspense et si on sait qu'il faut prendre ce roman au second degré car il ne doit pas être envisageable que des parents ayant vécu des durs moments puissent rester neutres en le lisant.
j'ai beaucoup aimé, je vois que toi aussi Fifi. c'est super
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Barbara Abel

Message  Arun le Ven 27 Mar 2015 - 11:14

Oui je note ! cela parait intéressant. La description que tu en fais FIfi m'interpelle même si ce n'est pas toujours mon genre de lecture habituelle ! Smile
avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Barbara Abel

Message  Arun le Jeu 16 Avr 2015 - 19:26

Biographie de l'auteure Barbara ABEL

Née en 1969, Barbara Abel est férue de théâtre et de littérature. Après avoir été élève à l'école du Passage à Paris, elle exerce quelque temps le métier de comédienne et joue dans des spectacles de rue. À 23 ans, elle écrit sa première pièce de théâtre L'esquimau qui jardinait. En 2002, son premier roman, L'Instinct maternel, lui vaut de recevoir le Prix Cognac avant d'être sélectionnée par le jury du Prix du Roman d'Aventure pour Un bel âge pour mourir, tout récemment adapté à la télévision avec Emilie Dequenne et Marie-France Pisier dans les rôles principaux. S'ensuivent Duelle en 2005, La Mort en écho en 2006, Illustre Inconnu en 2007, Le Bonheur sur ordonnance en 2009, La Brûlure du chocolat en 2010 et Derrière la haine en 2012. Aujourd'hui, ses romans sont traduits en allemand, en espagnol et en russe.

Je viens donc de finir la lecture de Derrière la haine


Résumé

D’un côté, il y a Tiphaine et Sylvain ; de l’autre, il y a Laetitia et David. Deux couples voisins et amis, ayant chacun un enfant du même âge. Deux couples fusionnels et solidaires qui vivent côté à côte dans une harmonie parfaite. Jusqu’au jour du drame. Un tragique accident fait voler en éclats leur entente idyllique, et la cloison qui sépare leurs maisons tout comme la haie qui sépare leurs jardins ne seront pas de trop pour les protéger les uns des autres. Désormais, les seuls convives invités à la table des anciens amis s’appellent Culpabilité, Suspicion, Paranoïa et Haine…


Ce que j'en pense :

Cela débute par une rencontre loin d’être sympathique entre deux voisines. Deux pages plus loin, nous faisons un bond de sept ans dans le passé et découvrons l’histoire de deux couples, voisins dans des maisons mitoyennes et identiques qui vont former une idylle amicale.

L’amitié, le deuil, le drame, la parentalité, la culpabilité et la vie de couple sont les thèmes principaux. La dimension complexe des rapports humains, les limites de l’amitié, l’acceptation du bonheur d’autrui quand on est touché par un drame sont des aspects intéressants mais peut-être exploités avec trop de facilité dans cette histoire ? Les personnages manquent un peu d'épaisseur, caractères des protagonistes pas très approfondis, il manque une petite dose de subtilité. L'écriture est fluide mais parfois un peu simpliste.  Bref, un livre quelque peu, je dirai dérangeant et une fin surprenante à laquelle je n'ai malheureusement pas adhéré !

C'est ce que j'appelle un thriller, plus policier que thriller peut-être ? Je ne lis que très rarement ce genre, je préfère les visionner souvent à la télévision car il existe d'excellents thrillers.

A vous de juger ! Ce n'est que mon ressenti ...


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Barbara Abel

Message  Invité le Mar 12 Mai 2015 - 17:42


Tiphaine est encore plus machiavélique. ..dans certains passages, elle m’énervait.Je ne vais pas révéler la fin mais Tiphaine a réussi ..

Arun, si tu n'as pas aimé la 1° celui -ci est encore pire

c'est de nouveau un terrible thriller psychologique
avatar

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Barbara Abel

Message  Arun le Mar 12 Mai 2015 - 19:09

Fifi a écrit:Arun, si tu n'as pas aimé la 1° celui -ci est encore pire

Fin dérourante et dérangeante, j'ai pourtant lu pire ! Je note malgré tout, on ne sait jamais ! Smile


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Barbara Abel

Message  Invité le Mar 12 Mai 2015 - 19:17

arun n'oublie pas, j'avais déjà ouvert un fil sur Barbara..tu avais prévu de les assembler.
D’ailleurs Bergamote avait posté.
avatar

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Barbara Abel

Message  Sapho le Mar 12 Mai 2015 - 19:33

Je ne connais pas du tout cette auteure !

Peut-être vais-je me risquer à lire l'un de ses livres?

Merci pour les ressentis et le post merci messages panca
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: Barbara Abel

Message  Invité le Mar 12 Mai 2015 - 19:44

Sapho mon mari lit le second et il a des palpitations tellement c'est..pire que le premier..

auteure belge qui vient de sortir son dernier bébé l'innocence des bourreaux
avatar

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Barbara Abel

Message  Arun le Mar 12 Mai 2015 - 19:53

Voila, c'est fait Fifi, excuse moi pour ce contretemps ! bisou


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Barbara Abel

Message  Invité le Mar 12 Mai 2015 - 19:57

pas de souci, mais Bergamote pleurait car elle ne retrouvait plus son post je l'ai consolée.. Very Happy
avatar

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Barbara Abel

Message  bergamote le Mer 13 Mai 2015 - 9:12

oui tout est en ordre Toi et moi avons adoré ce roman et Arun un peu moins
je pense que Sapho aimera
facile à lire, peut-être effectivement avec des mots simples mais bon, ça change des polars alambiqués c'est quand même plus fin et plus psychologique
bref je vais commander le second Very Happy
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Barbara Abel

Message  bergamote le Mer 10 Juin 2015 - 15:01

A tel point que bien sûr j'ai enchaîné avec "après la fin" et je confirme que Thifaine est de plus en plus machiavélique. mais il n'y a p as qu'elle! il y a Nora qui est dans le piège, Alexis qui lui avait compris et .. un vrai thriller comme je les aime !affraid affraid affraid

je me suis commandé et reçu l'innocence des bourreaux Embarassed Embarassed
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Barbara Abel

Message  Arun le Mer 10 Juin 2015 - 15:07

Comme je le disais précédemment, je ne suivrais peut-être pas Berga. Mais c'est un thriller que j’aurai bien vu porté à l'écran. Là, je suis certaine que je l'aurai regardé car le fond du récit est tout de même assez bien ficelé Smile

Peut-être d'ailleurs sortira-t-il un jour en film qui sait ?


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Barbara Abel

Message  bergamote le Jeu 11 Juin 2015 - 9:17

oui je lui souhaite car il serait épuré de cette tension parfois limite supportable de la lecture ! affraid
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Barbara Abel

Message  bergamote le Ven 26 Juin 2015 - 15:17

L’innocence des bourreaux

[center]

4 ème de couverture

Dans une supérette de quartier, quelques clients font leur course, un jour comme tant d'autres. Parmi eux une jeune maman qui a laissé sa fille de trois ans seule à la maison devant un dessin animé. Seulement quelques minutes le temps d'acheter ce qui manquait pour son repas. Parmi eux, un couple adultère, parmi eux une vieille dame et son aide familiale, un caissier qui attend de savoir s'il va être papa, une mère en conflit avec son adolescent...
Des gens normaux, sans histoire, ou presque. Et puis un junkie qui, à cause du manque, pousse la porte du magasin, armé et cagoulé pour récupérer quelques dizaines d'euros. Mais quand le braquage tourne mal et que, dans un mouvement de panique, les rôles s'inversent, la vie de ces hommes et femmes sans histoire bascule dans l'horreur.
Dès lors, entre victimes et bourreaux, la frontière est mince. Si mince...

Mon avis

Ce roman est un véritable thriller. Tout le monde est dans la  supérette  et  soudain, un  jeune garçon  en manque, hurle et les  met en joue..

S’en suivent des  situations  épouvantables  pour chacun des « clients »  
Je n’en dis  pas plus, sinon que  jusqu’à la fin,  on se demande mais  quand cela va-t-il finir et surtout  comment ?  

Nous le savons dans les dernières  pages  

Et  franchement ça  laisse  une drôle d’impression.  

A lire absolument !
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Barbara Abel

Message  Arun le Ven 26 Juin 2015 - 16:57

Oh combien d'actualité ! merci Berga pour ce partage ! encore un qui donne envie de lecture ! je retiens vraiment I love you :coque:


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Barbara Abel

Message  Sapho le Ven 26 Juin 2015 - 20:18

Encore un thriller à inscrire sur ma liste !

J'ai l'impression que cet été je ne vais lire que des polars.......mais j'adore!!

Merci Berga merci messages panca merci messages panca
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: Barbara Abel

Message  bergamote le Lun 1 Aoû 2016 - 16:53

Un bel âge pour mourir
Barbara Abel




4 ème de couverture


D'un côté il y a France, soixante et un ans, propriétaire d'une galerie d'art au caractère bien trempé.
De l'autre il y a Marion, sa belle-fille, jeune mère célibataire et timide.
Entre elles, une maison.

France est-elle à l'origine des incidents qui visent à déloger Marion de la demeure familiale pour de sombres raisons financières ? Pour la jeune femme, cela ne fait aucun doute : même si France joue les grands-mères modèles, c'est elle qui a semé des sachets de mort aux rats sur le terrain de jeux. Mais Marion n'est-elle pas un peu fragilisée depuis la mort de son père ?

Contrairement à ce qu'affirment tous les parents du monde, les monstres existent bel et bien. Et les contes de fées se transforment parfois en véritable descente aux enfers...

Mon avis


Il s’agissait d’un des premiers romans de Barbara Abel, depuis ses romans sont plus aérés.

Mais quel talent malgré tout pour faire monter la pression jusqu’à la fin.

Une intrigue émouvante et comme souvent dans ses romans, la pièce principale est un petit garçon.

Comment tout cela finira-t-il entre la seconde femme du père qui est vraiment odieuse et machiavélique et le petit garçon et sa mère ?

Il faut le lire ! c'est vraiment un roman de vacances !
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Barbara Abel

Message  Arun le Lun 1 Aoû 2016 - 20:25

Merci Berga pour ton partage ! je note, je découvre cette auteure ...


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum