Saphia Azzedine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Saphia Azzedine

Message  Arun le Lun 30 Mar 2015 - 15:53



Saphia Azzeddine
, née en 1980, est une écrivaine et actrice française d’origine marocaine. Elle est auteure de films et de scénarios.

Née au Maroc en 1981, Saphia Azzeddine a vécu son enfance, d’abord à Agadir, puis à partir de ses neuf ans, en France, à Ferney-Voltaire (Ain) près de Genève (Suisse).

Après un bac littéraire puis une licence de sociologie, et une année sabbatique à Houston, aux États-Unis, elle a tout d’abord travaillé comme assistante diamantaire à Genève, puis est devenue journaliste, scénariste et écrivain.

Bibliographie

2008 : Confidences à Allah, publié aux Éditions Léo Scheer.  Prix Baie des Anges / Ville de Nice
2009 : Mon père est femme de ménage, publié aux Éditions Léo Scheer.
2010 : La Mecque-Phuket, publié aux Éditions Léo Scheer.

Cinéma
2010 : L’Italien d’Olivier Baroux
2010 : Mon père est femme de ménage, d’après son roman


Dernier en date de Parution : 4 mars 2015
Auteure: Saphia Azzeddine
Titre Original: Bilqiss
Éditeur : Stock
extrait :
« Vous priez encore Dieu ?
– Bien sûr. Pourquoi ne le ferais-je pas ?
– Eh bien, il me semble qu’Il vous a abandonnée ces derniers temps.
– Allah ne m’a jamais abandonnée, c’est nous qui L’avons semé. »

Bilqiss est l’héroïne de ce roman.  C’est une femme indocile dans un pays où il vaut mieux être n’importe quoi d’autre et si possible un volatile. On l’a jugée, on l’a condamnée, on va la lapider. Qui lui lancera la première pierre ? Qui du juge au désir enfoui ou de la reporter américaine aux belles intentions lui ôtera la vie ? Le roman puissant de Saphia Azzeddine est l’histoire d’une femme, frondeuse et libre, qui se réapproprie Allah.

Je viens d’acquérir son dernier roman dont j’avais vu l’interview dans une des dernières émissions de Ruquier. Le récit me semble digne d’intérêt. Une Antigone moderne dans un pays imaginaire (que l’on devine aisément) ! Voila qui n’est pas pour me déplaire.


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saphia Azzedine

Message  bergamote le Lun 30 Mar 2015 - 16:56

encore un que je note. le sujet a l'air très intéressant. merci Arun
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saphia Azzedine

Message  Arun le Lun 30 Mar 2015 - 17:35

Je l'ai vu dans l'émission de Ruquier il y a peu. J'ai pu juger. Elle a du répondre aux questions des deux chroniqueurs, à propos justement de ce roman et cela m'a vraiment interpellé ! Je ne l'ai pas commencé (pas eu trop le temps ces jours derniers!) mais je vais m'y mettre ! Smile


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saphia Azzedine

Message  bergamote le Lun 13 Avr 2015 - 13:16

je viens de le terminer.
ce roman est tellement bien écrit et tellement bien mené que l'on vit les sentiments de Bilqiss au fur et à mesure des événements.
c'est une femme ni belle ni laide mais elle se retrouve condamnée à être lapidée sur la place.
son jugement n'en finit pas, le juge ne va pas vite, il repousse de jour en jour sa mise à mort. pourquoi? la foule crie, est en colère, elle veut la voir morte sous les jets de pierre.
Une jeune journaliste américaine parvient à la rencontrer. leur dialogue est terrible. elles sont aux antipodes l'une de l'autre, mais aussi un certain respect s’instaure dans leur relation.

le jour J arrive, le juge a enfin pris sa décision. Il a lui même été chercher les pierres qui serviront. des légères et rondes pour faire mal mais ne pas tuer puis des tranchantes
La journaliste va assister à ce massacre, mais a été chargée d'une mission par Bilqiss. Pourra-telle?

je ne dévoile ni le crime pour lequel elle est condamnée ni la fin.
mais c'est un roman bouleversant.


avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saphia Azzedine

Message  Sapho le Lun 13 Avr 2015 - 15:41

Merci Bergamote pour tes infos et ton ressenti.

Voilà un livre qui me plairait sûrement ( j'en ai encore au moins une vingtaine qui s'empile dans ma chambre à coucher !! )

je voudrais avoir 9 vies comme les chats !!

bounce bounce bounce
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saphia Azzedine

Message  bergamote le Lun 13 Avr 2015 - 16:31

oui on appelle cela la "PAL" (pile à lire) rires !! Very Happy
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saphia Azzedine

Message  Arun le Lun 13 Avr 2015 - 17:30

Sapho a écrit:je voudrais avoir 9 vies comme les chats !!

Cela me fait sourire, car parfois il m'arrive de penser la même chose ! Smile


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saphia Azzedine

Message  Arun le Jeu 23 Avr 2015 - 14:44

Voilà j'ai achevé la lecture de cet ouvrage et je vous fait par de mes impressions :

Au début, j'ai été, je l'avoue révoltée et un peu décontenancée par le ridicule des accusations portées contre Bilqiss et par l'issue annoncée du procès.

Quand arrive Léandra, une journaliste américaine privilégiée, on s'attend à ce que Bilqiss la reçoive avec plaisir ! Mais ce que Bilqiss demande à l'occidentale, c'est de lui jeter la première pierre, une grosse pierre qui la tue immédiatement pour qu'elle ne souffre pas. Elle refuse la compassion de la journaliste qui voudrait la sauver alors que Bilqiss vit dans un monde qu'elle veut quitter. Cette attitude de Bilqiss met mal à l'aise ! Le juge est un homme piégé. Il a vécu des moments douloureux, il a subi l'endoctrinement, il doit appliquer la charia et il est amoureux de Bilqiss. Il est autant prisonnier des lois que Bilqiss, sauf qu'elle a trouvé le moyen de s'élever au-dessus de l'obscurantisme religieux, de transcender sa situation grâce à son amour de la poésie persane, à sa culture, et de vivre sa foi au-delà de la religion.

Dans ce huit-clos entre une femme musulmane, un juge amoureux et une journaliste américaine, chacun des trois personnages possède une part de la vérité, ce qui interdit les clichés. Bien sûr, les femmes vivent quelque chose d'horrible, mais les hommes souffrent aussi, et comme le dit Bilqiss à Léandra "regardez vos femmes"...
C'est donc un conte et, à mon avis,  il faut le lire comme tel. Ce n'est pas un livre sur la religion, mais plutôt sur une femme qui s'est appropriée sa foi, son Dieu, qui honore Allah en vivant pieusement sa foi plutôt qu'en le flattant par la soumission.
C'est un récit fort, prenant, également terrible.

A mon avis, un beau roman étincelant sur la foi. J'ai eu plaisir à le lire. Je le recommande car la souffrance sous toutes ses formes reste un sujet qui me touche et qui touche sans doute chacun et chacune d'entre nous !


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saphia Azzedine

Message  bergamote le Jeu 23 Avr 2015 - 16:38

Oui Arun, rien n'est simple dans l'attitude de Bilqiss sinon qu'elle a décidé de respecter sa foi mais non ceux qui veulent sa soumission.
moi aussi j'ai pensé que Léandra allait avoir gain de cause et réussir à la faire changer d'avis mais non et c'est encore plus fort de la part de Bilqiss, elle ne milite pas, elle n'essaie pas de convaincre mais si elle doit y laisser sa vie, ce n'est rien, c'est ainsi et rien ne la fera céder.

très très beau roman, rarement lu quelque chose de si fort.

je n'oublie pas non plus la souffrance du juge....
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saphia Azzedine

Message  Sapho le Mer 7 Déc 2016 - 19:34


Je viens d'en terminer la lecture!



RESSENTIS



Dès les premières pages, l’auteure nous plonge en plein procès, celui de Bilqiss. Un matin à l’aube, sans réfléchir, elle décide de monter en haut du minaret pour déclamer -ou plutôt chanter- l’appel à la prière à sa façon, avec son cœur, son humanité et sa sensibilité. Une femme. Sacrilège. Elle est condamnée à la lapidation. Surtout que les circonstances aggravantes sont nombreuses du point de vue de ces "érudits" islamistes : elle possède des courgettes et des aubergines entières dans son frigo (!), une pince à épiler (!), du maquillage (!) et des nounours (!), ou encore des livres et de la musique (!) : des crimes totalement impardonnables qui provoquent l’ire de tout un village.

Sapphia Azzeddine est une conteuse hors pair, qui trouve toujours le mot juste que ce soit pour faire parler son héroïne indomptable, pour brosser le portrait de cette journaliste américaine aux motivations aussi sincères que douteuses ou encore ce juge, perdu entre ses certitudes et ce qu'on lui a toujours enseigné, et la Foi plus authentique et sincère que Bilqiss fait rayonner dans son tribunal.

L’héroïne de ce conte moderne est fière et indocile, elle est fougueuse et insoumise. Insolente et effrontée.

L'auteure nous tient en haleine tout en amenant une réflexion intéressante sur (l’absence de) la place de la femme, la place d’Allah, celle des hommes, et sur tous ces abus commis au nom de Dieu; mais également sur la frontière si mince entre compassion et misérabilisme, entre intérêt et ingérence, ou encore entre désir d’informer et curiosité malsaine.

En bref, j'avais déjà été séduite (et secouée) par ce roman et convaincue par sa prose !


study study study
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saphia Azzedine

Message  bergamote le Mer 7 Déc 2016 - 19:58

tu as très bien fait de lire ce roman , il est incontournable pour des gens qui aiment les choses vraies !
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum