Blandine Le Callet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Blandine Le Callet

Message  bergamote le Ven 5 Juin 2015 - 9:18



Née  en 1969. maître de conférences  à l'université de  Paris XII, poursuit des recherches en philosophie ancienne et littérature latine sur  les  monstres dans  la  Rome Antique. a déjà publié  un essai "Rome et ses monstres"  Editions  J. Millon 2005

Une  pièce  montée


qui est son premier roman:




Présentation de l'éditeur

La pièce montée arrive, sur un plateau immense porté par deux serveurs. Vincent voit osciller au rythme de leur marche cette tour de Babel en choux à la crème, surmontée du traditionnel couple de mariés. Il se dit : C'est moi, ce petit bonhomme, tout en haut. C'est moi. Il se demande qui a pu inventer un gâteau aussi ridicule. Cette pyramide grotesque ponctuée de petits grains de sucre argentés, de feuilles de pain azyme vert pistache et de roses en pâte d'amandes, cette monstruosité pâtissière sur son socle de nougatine. Et ce couple de mariés perché au sommet, qu'est-ce qu'il symbolise, au juste ? B. L. C.


Mon avis

Un mariage dans  un milieu bourgeois, rigide  et  surtout très attaché aux traditions et au "faire-valoir"

Ce roman est divisé  en 9 parties qui relate  le comportement, le ressenti de différents  personnages  invités  à ce  mariage. Comment chacun a interprété  les choses...

Une  petite  mongolienne  qui fait "tache" dans  les demoiselles et  garçons d'honneur que  l'on cache aux  photographes
Marie, une  sœur  un peu bi, pas  "dans  le  moule"
Une grand-mère  qui s'éteint  mais  fait une déclaration à sa  petite-fille le  jour de son mariage
Bérangère  la mariée qui vit dans  l'angoisse de rater  sa belle fête orchestrée avec ces dames de  la famille  surtout  la  mère.
Un curé qui n’en peut  plus devant tout ce  faste et cette  petite  mongolienne que  l’on cache, il en bâcle sa  messe  poussé  par  le démon !
Vincent le  marié  qui se demande  tout d'un coup ce qu'il fait  là ..  qui a des  douleurs au ventre…
et  puis quelques autres, des  rejetés, des  enviés …  
Bref  une saga  formidablement  menée par  l'auteur. Drôle, acide, pertinente, mais  sans  concession, la vie ordinaire en fait de  gens  "aisés"  qui marient  leurs fils et  fille.
Très  sympa  à lire  comme  un "roman de gare" surtout  je ne suis  pas  péjorative  mais admirative  devant cet art d'écriture qui passionne et qui fait sourire.
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blandine Le Callet

Message  Arun le Ven 5 Juin 2015 - 9:27

Merci Berga pour ce partage ! J'en conserve un excellent souvenir  Smile

Ce que j'en pense :


C'est un roman bien ancrée dans notre société d'aujourd'hui qui dénonce les faux semblants d'une famille bourgeoise. Un roman de mœurs où sont analysées avec beaucoup de finesse et d'humour toutes les situations romanesques. Construit telle une pièce montée, où chaque participant à ce mariage de la bonne bourgeoisie va raconter son point de vue sur sa propre famille, et la confrontation avec les autres. Mesquineries, mésalliances, hypocrisie, malaises, vies réussies en apparence seulement, mais ratées au fond du cœur.

A chacun de ses personnages, l'auteur nous propose un éclairage sur cette intimité douloureuse et jamais dite, où s'écrivent dans notre chair, les failles, les frustrations, les rancœurs, les blessures du bonheur disparu ou du bonheur jamais atteint. Je découvre cette plume, je trouve que pour un premier roman c'est réussi ! J'adhère complètement à ce genre d'écriture peu sophistiqué certes mais cependant très explicite, très caustique. Jubilatoire également car je me suis prise à sourire souvent !

Un livre à déguster, pour se nourrir de compassion ou flirter avec les émotions enfouies study


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blandine Le Callet

Message  Sapho le Dim 31 Juil 2016 - 19:46

Je viens de terminer : DIX REVES DE PIERRE

RESUME

Certaines inscriptions funéraires possèdent un singulier pouvoir d'évocation ; leur lecture fait surgir le fantôme de personnes disparues depuis parfois des siècles. Blandine Le Callet réunit dans ce recueil des épitaphes authentiques, à partir desquelles elle imagine les dernières heures, les derniers jours ou les derniers mois du défunt. Elle ressuscite un jeune esclave à qui l'on vient d'offrir sa liberté, un philanthrope piégé dans l'étouffant huis clos d'un bordel parisien, deux êtres unis par un amour hors norme en route vers leur destin, une vieille dame acariâtre rédigeant son testament, et bien d'autres encore... Dix destins arrêtés par des morts douces ou violentes, subites ou prévisibles, solitaires ou collectives. Dix nouvelles tour à tour poétiques, féroces, tendres, dramatiques, nostalgiques ou grinçantes, dépeignant une humanité toujours assaillie par les mêmes passions, les mêmes peurs et les mêmes espoirs. Dix "rêves de pierre" pour conjurer l'oubli.




RESSENTIS


À partir de dix épitaphes authentiques, Blandine Le Callet a tenté de ressusciter des personnes ayant bel et bien existées, en imaginant leur vie et surtout leur mort.

Comme s'il était dans une machine à remonter le temps, le lecteur lit « à tâtons », en essayant de trouver l'époque dans laquelle se situe la nouvelle, et d'anticiper les évènements qui vont amener au dénouement final. L'épitaphe qui a servi de départ à chaque nouvelle vient alors clore chaque chapitre, permettant à chacun de vérifier ses différentes hypothèses. On ne peut que saluer l'originalité de ce roman et en savourer l'écriture parfois tendre et drôle, parfois grave et cruelle...


study study study
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blandine Le Callet

Message  bergamote le Dim 31 Juil 2016 - 20:26

je l'ai lu en son temps et il m'avait emballée
ces nouvelles et surtout dans chacune ce chien ... un vrai plaisir de lecture merci Sapho kiss2 kiss2
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blandine Le Callet

Message  Arun le Lun 1 Aoû 2016 - 20:41

Comme j'avais bien apprécié Blandine le Caillet dans "Une pièce montée", il me semble que je l'apprécierai également dans ces dernières nouvelles. J'aime bien les nouvelles... surtout lorsqu'elles ont de qualités ! donc je prends note et te remercie pour le partage Sapho ! Very Happy


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum