Aurores boréales en Normandie ( juin 2015 )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aurores boréales en Normandie ( juin 2015 )

Message  Sapho le Dim 28 Juin 2015 - 14:25


«Je photographie beaucoup les phénomènes atmosphériques, mais, là, je dois dire que j'ai été absolument stupéfait. » Photographe amateur, Igor Hollman, 24 ans, ne se remet pas du spectacle inouï que lui ont offert ces trois dernières nuits les aurores boréales, exceptionnellement visibles chez lui.

.. à Langrune-sur-Mer, sur les côtes du Calvados, mais aussi dans le nord de la France, en Bretagne ou dans les Vosges.

Rendez-vous cette nuit sur la côte de Nacre

Des dégradés fuchsia, violets puis rouge orangé ont enflammé le ciel lundi vers 1 heure du matin. Généralement observés beaucoup plus au nord, en Scandinavie ou en Islande, ces phénomènes se produisent environ une fois tous les dix ans dans le reste de l'Europe. Il s'agit en fait d'éruptions solaires qui provoquent un enchaînement de tempêtes géomagnétiques et multicolores. Encore faut-il que les conditions météorologiques à proximité de la Terre soient favorables.
C'était donc le cas ces trois dernières nuits, et selon Météo France, la magie céleste pourrait encore opérer cette nuit. Si vous voulez tenter votre chance, la côte de Nacre, entre Langrune-sur-Mer et Luc-sur-Mer (Calvados), à l'écart de toute pollution lumineuse, semble être le spot d'observation le mieux placé aux alentours de 1 heure du matin.

Il y a 3 jours :




Il y a 2 jours :



Hier :




drunken drunken drunken
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aurores boréales en Normandie ( juin 2015 )

Message  Arun le Dim 28 Juin 2015 - 16:56

Ah oui, merci Sapho je savais que l'on pouvait trouver des aurores boréales partout dans le nord de l'Europe et là je suis ravie de ton petit reportage. J'ai appris un peu plus ! car ces photos sont magnifiquement belles I love you :coque:


merci messages panca merci messages panca merci messages panca


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aurores boréales en Normandie ( juin 2015 )

Message  Arun le Lun 29 Juin 2015 - 9:42

En regardant ces photos, l'idée de réaliser une deuxième aurore boréale à l'huile me séduirait ...


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aurores boréales en Normandie ( juin 2015 )

Message  Sapho le Lun 29 Juin 2015 - 14:39

C'est vrai qu'il y en a tellement de par le monde! Dernièrement sur GEOGRAPHIC MAGAZINE, je suis tombée sur une série de photos d'aurores boréales prises en hiver en Norvège. Des merveilles ! Parfois je regrette de ne pas en avoir vu plus en Islande ( hélas, ça ne se commande pas ) Sad Sad
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Un ciel merveilleux hier soir au nord de Québec

Message  Arun le Mar 30 Juin 2015 - 7:01


Le ciel était d’une beauté à couper le souffle, hier soir au nord de Québec, alors que des aurores boréales se sont formées.

Celles-ci ont été captées par le chasseur de tempête Mathieu Bordage, au-dessus du Lac à l’épaule, dans la réserve faunique des Laurentides.

Ce splendide phénomène s’est produit à cause d’une tempête solaire de force G1, qui devrait frapper encore la nuit prochaine.


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

aurores boréales en Norvège

Message  Sapho le Mar 30 Juin 2015 - 15:39

Aurores boréales en NORVEGE 2010




drunken drunken drunken
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aurores boréales en Normandie ( juin 2015 )

Message  Arun le Mar 30 Juin 2015 - 16:38

Waouh ! impressionnante cette vidéo ! merci Sapho :coque:

On ne se lasse pas du spectacle. Pouvoir le contempler doit être une expérience inoubliable rose

Qu’est-ce qu’une aurore boréale ?

Un spectacle incomparable, inoubliable pour celui qui y a assisté. Soudain, un déluge de nuées colorées zèbre le ciel. Des teintes vertes, bleues, jaunes ou rouges jaillissent au cœur de la nuit polaire. Un effet visuel éblouissant est créé par cette succession de voiles nébuleux, distillant une atmosphère féerique. Voilà, vous venez de voir une aurore boréale…

Un tour de magie céleste ? Non, un phénomène lumineux. L’aurore boréale, aussi appelée aurore polaire, se produit principalement dans les zones proches des pôles magnétiques, entre 65 et 75° de latitude. Les pôles agissent alors comme des puissants aimants, qui attirent les particules solaires. Celles-ci se heurtent à la couche supérieure de l’atmosphère, l’ionosphère, composée d’atomes d’oxygène et d’azote.

C’est alors que les particules solaires s’embrasent, laissant jaillir des fulgurances lumineuses. Leurs couleurs dépendent de la nature des molécules : les dégradés verdoyants sont les plus fréquents, mais toutes les teintes du spectre chromatique sont possibles.

Europe du Nord : les meilleurs sites

En Norvège

La Norvège du nord, des Îles Lofoten jusqu’au Cap Nord, est un lieu d’observation idéal. Pleine de charme, la ville de Tromso est un point de départ apprécié : différents parcours de safaris en nature sauvage y sont organisés à destination des touristes.

À la pointe de la Norvège, une visite dans le Finnmark (ou Laponie norvégienne) permet de découvrir des aurores polaires dans des conditions parfaites, tout en s’initiant à la culture des Sami, le peuple indigène de Laponie.

En Suède

On peut voir de magnifiques aurores boréales dans toute la Laponie suédoise, la région arctique qui recouvre le nord-ouest du pays.

Pour mettre toutes les chances de son côté, il est conseillé de se rendre en télésiège à la Aurora Sky Station, à la pointe du Parc National d’Abisko. Il s’agit du point le plus sec et le plus lumineux de tout le pays. À 900 m au-dessus de la mer, elle est réputée comme le meilleur spot d’observation de Suède : on y voit près de 200 aurores par an!

En Finlande

En Laponie finlandaise, les reflets colorés des aurores se reflètent dans les lacs glacés, laissant éclore un spectacle envoûtant.

L’Urho Kekkonen National Park, et particulièrement la région d’Ivalo avec ses paysages enneigés, offrent des spots d’observation de toute beauté.

D’autres endroits recommandés se trouvent dans les communes limitrophes de Saariselkä, Kilpisjärvi et Inari. Mais même à Helsinki et dans le sud de la Finlande, on peut en apercevoir pendant une vingtaine de nuits par an.

En Islande


Les légendaires nuits islandaises font briller de mille feux les aurores boréales. Il suffit de prendre un vol pour Reykjavik pour se laisser envoûter par leur féerie colorée.

De là, de nombreuses excursions nocturnes permettent de s’éloigner de la capitale et des lumières de la ville. Au-dessus des glaciers ou d’un volcan, on les voit scintiller au cœur d’un paysage lunaire. On peut aussi s’embarquer vers le Nord, près du lac Mývatn, pour voir les aurores illuminer la nature virginale.

Au Groenland

Les endroits les plus recommandés, célèbres pour leurs nuits d’une limpidité absolue, sont les alentours de la capitale Nuuk, Kangerlussuaq sur la côte ouest, Ilulissat dans la Disko Bay et Tasiilaq sur la côte est.


:: En Amérique du Nord et en Russie

Au Canada


De l’autre côté de l’Atlantique, les meilleurs endroits d’où contempler les aurores polaires sont les territoires canadiens situés au nord du 60e parallèle.

Dans le Yukon, Whitehorse, aussi appelée la « terre du soleil de minuit » offre une visibilité fantastique, au cœur d’un espace qui semble illimité. Aux confins du cercle arctique, la ville de Yellowknife, capitale des territoires du nord-ouest, jouit d’une luminosité impressionnante.

Une fois sur place, différentes compagnies organisent des circuits d’observation, comprenant un hébergement en cabane en bois, dans des tipis, voire dans des cabanes d’esquimaux… Ou à la belle étoile !

À noter, en Alberta, l’un des endroits où le ciel est le plus limpide au monde : le parc canadien de Wood Buffalo.

On peut aussi en observer dans le nord du Québec, lorsque le soleil est en proie à ses plus fortes activités magnétiques, mais c’est plus rare. Radisson et la Baie James sont les sites les mieux lotis.

En Alaska


À la pointe du monde, l’Alaska se dévoile au rythme de ses éclaircies. Ici, les aurores boréales enflamment le ciel, mais pas partout, pendant près de deux cents jours par an.

À la juste distance du pôle nord et des champs magnétiques, la ville de Fairbanks est particulièrement appréciée des voyageurs, qui se laissent enivrer par le spectacle, entre deux escapades en traîneau à chiens…

En Russie

Avis aux grands voyageurs ! Beaucoup plus difficiles d’accès, les points d’observation russes sont pourtant les plus sauvages…

Au-delà du cercle polaire, la ville de Mourmansk, perdue au milieu de la Toundra, est une terre de mythes et de légendes. Plus loin, Salekhard est la seule vraie ville du monde à se trouver sur le cercle polaire. Ici, lorsque les aurores déchirent le ciel, les habitants croient voir apparaître l’esprit des morts.

Si vous voulez pousser encore plus loin, après avoir reçu une autorisation spéciale, il est possible de se rendre sur l’archipel reculé de Novaïa Zemlia. Tristement célèbre en tant que zone de tests atomiques, l’endroit passe pour un splendide site d’observation des nuits polaires aux couleurs virevoltantes. Mais là, il faut vraiment avoir une âme d’aventurier…



"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum