Chester Himes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chester Himes

Message  bergamote le Sam 1 Aoû 2015 - 17:33

Chester Himes, (Jefferson City dans le Missouri, 29 juillet 1909 – Alicante, 12 novembre 1984), est un écrivain américain.

Fils d'enseignants noirs-américains, il débute des études universitaires dans l'Ohio qu'il finance en étant liftier et barman. Il tombe un jour dans une cage d'ascenseur vide et en restera légèrement handicapé : il sera obligé de porter un corset. A 19 ans, il traîne avec une bande de voyous de Cleveland et finira par être condamné à 20 ans de prison pour le vol de bijoux et d'une voiture ; il en sort sept ans plus tard. Durant son séjour carcéral, il découvre la littérature (Dashiell Hammett, Raymond Chandler, Fédor Dostoïevski) et écrit ses premières nouvelles décrivant la condition du noir américain, pour le Cleveland Daily News.

Son premier roman S'il braille, lâche-le... paraît en 1945 sans connaître de succès. Après avoir travaillé sur des chantiers navals en Californie tout en continuant d'écrire, il part pour l'Europe en 1953. A Paris il rencontre en 1957 son traducteur, Marcel Duhamel - fondateur de la collection Série noire aux éditions Gallimard - pour lequel il écrit ses premiers romans policiers. La Reine des pommes, paraît en 1958 et obtient le Grand Prix de littérature policière. Y apparaissent pour la première fois les deux fameux inspecteurs de police de Harlem, Coffin Ed Johnson (Ed Cercueil en français) et Grave Digger Jones (Fossoyeur Jones). Il écrit plus tard son autobiographie en deux tomes. Il s'installe en Espagne à partir de 1965 et meurt à Alicante à l'âge de 75 ans.

Ses écrits dénoncent la condition du noir et le racisme.
La reine des pommes a été repris en bande dessinée par Wolinski au début de sa carrière. Elle a été également portée à l'écran en 1991 par Bill Duke sous le titre Rage in Harlem (titre non traduit).

(Source Wikipédia)

Une affaire de viol

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Paris, au début des années cinquante, est un havre de tolérance. Du moins en apparence. Beaucoup d'intellectuels noirs ont trouvé refuge dans cette ville qui leur semble être un lieu de liberté. Ils sont journalistes ou écrivains. Certains d'entre eux, issus de la classe moyenne, sont oisifs. Ils fréquentent, sans problème visible, des femmes blanches. C'est ainsi que sur le bateau le menant en Europe, via la France, Scott Hamilton fait la connaissance d'Elizabeth Hancock, une Américaine blanche de la bonne société, récemment divorcée d'un dentiste belge. C'est le coup de foudre, que les aléas de la vie se chargeront de déliter. Quelques années plus tard, après une passion houleuse, Elizabeth est retrouvée morte dans la chambre d'un hôtel parisien. Sur les lieux, se trouvaient Scott avec trois amis noirs. L'autopsie indique que la victime avait ingurgité un puissant aphrodisiaque, connu sous le nom de poudre de cantharide. Les analyses révélant plusieurs rapports sexuels, ses vêtements déchirés et les nombreuses ecchymoses, démontrent formellement qu'il y a eu viol, puis meurtre.
Ce court roman de Chester Himes, à l'inverse d'autres ouvrages, dissèque ce fait divers de façon clinique, presque chirurgicale, L'auteur démontre que Blancs ou Noirs subissent les effets pervers du racisme. Mais s'ils sont victimes, ils n'en demeurent pas moins coupables du "crime suprême de l'humanité : l'inhumanité de l'homme envers l'homme". Une œuvre puissante. --Claude Mesplède

Mon avis

Un récit passionnant. En peu de pages, Chester Himes dissèque « l’affaire » avec brio.

Il met en exergue tout ce que l’homme blanc ou noir peut avoir de culture, de sensibilité  mais aussi de rancunes, de honte de ses racines pour certains, l’éducation rigide pour d’autres.
La conclusion pour moi, après la fermeture du livre et que d’une part  il ne faut jamais juger sur les apparences et d’autre part, que dans chaque homme il y a une  lâcheté sous-jacente et qui ressort dans des situations  dramatiques.
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chester Himes

Message  Sapho le Dim 2 Aoû 2015 - 15:25

J'aime bien les livres qui parlent d'affaires sociétales !

Je prends note du titre Marie et l'ajoute à mon énorme liste

Merci pour le partage merci messages panca merci messages panca
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chester Himes

Message  bergamote le Dim 2 Aoû 2015 - 16:52

moi itou Sapho ! j'ai une une pile bouh !! mais j'adore ça l' été est vraiment le moment où je lis le plus car je lis dehors dans la mesure du possible
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chester Himes

Message  Arun le Dim 2 Aoû 2015 - 18:27

Merci Marie, je prends également note ... Very Happy lire


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum