françois Béranger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

françois Béranger

Message  bergamote le Ven 14 Aoû 2015 - 11:35

un grand bonhomme avec des tripes mort aussi trop tôt.

François Béranger
, né le 28 août 1937 à Amilly (Loiret) et mort le 14 octobre 2003 à Sauve (Gard) est un chanteur libertaire1, qui connaît une forte notoriété dans les années 1970. Il meurt des suites d'un cancer à son domicile, à 66 ans.
Le père est tourneur et militant syndicaliste aux usines Renault, et la mère couturière à domicile, à Suresnes.

François Béranger
interrompt des études classiques à 16 ans, en 1953, et entre chez Renault à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), qu'il quitte pour s'engager dans une troupe de théâtre amateur itinérante, la Roulotte.

Après avoir été appelé pendant la Guerre d'Algérie, en 1958-1960, affecté aux transmissions, il revient brièvement aux usines Renault, puis travaille à l'ORTF, comme régisseur et réalisateur principalement, avant de se lancer dans la chanson.

Avec son épouse Martine, ils sont parents d'Emmanuelle et Stéphane.

Il se fait connaître au début des années 1970 lors du renouveau de la chanson française, imprégnée de folk, portée par des thèmes contestataires, aux côtés notamment de Dick Annegarn, Catherine Ribeiro, Mama Béa, de l'occitan Joan-Pau Verdier.

Des chansons comme Tranche de vie, L'alternative, Rachel, Participe présent l'imposent comme une des voix militantes de cette époque. Il participe à la musique du film de Gébé et Jacques Doillon, L'An 01 dans lequel il fait d'ailleurs une apparition.

Peu de temps avant sa mort, François Béranger enregistre un album consacré au répertoire du chanteur québécois Félix Leclerc (le disque sera publié après sa mort). Il se produit pour la dernière fois à Paris en septembre 2002 au Limonaire. Sa toute dernière apparition sur scène a lieu à la Cigale, à l'occasion d'un concert de Sanseverino. Ce dernier, qui avait enregistré et joué Le Tango de l'ennui, l'avait invité sur scène à chanter ce classique de son répertoire.

Le 17 octobre 2003, après des obsèques à la paroisse Saint-François de Montpellier, il est inhumé au cimetière du Champ Juvénal de Castelnau-le-Lez.

avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: françois Béranger

Message  bergamote le Ven 14 Aoû 2015 - 17:44

une autre

avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: françois Béranger

Message  Arun le Dim 16 Aoû 2015 - 7:54

Merci Berga de ce ce rappel ! Smile 





"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: françois Béranger

Message  bergamote le Dim 16 Aoû 2015 - 9:11

merci à toi pour ces choix ce sont mes préférées Very Happy
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: françois Béranger

Message  bergamote le Dim 8 Nov 2015 - 20:22


pas de commentaires les mots  parlent d'eux -mêmes
Evil or Very Mad

Au milieu du stade
Deux tas de chiffons
Informes et sanglants
Bougent encore un peu
En fait c'est deux femmes
Que les Talibans
En cercle autour d'elles
Lapident à mort
Les gradins du cirque
Sont noirs à craquer
Et la foule noire en appelle à dieu.
Sous le Burqua immonde
Qui nie leur existence,
Femmes vendues, battues,
Femmes qu'on ne soigne plus.
A ces faux croyants
Aux sourates du Coran
A ce père sans âme
Je préfère Omar Khayyam
Sous les mille masques
De la tradition
La cruauté se cache
Et empeste la mort
Des villages d'Afrique
Aux banlieues de nos villes
On étouffe les cris
Des petites filles
Que les matrones torturent,
Excisent, infibulent
Pour les marier mieux,
Les rendre plus dociles
Elles ne jouiront jamais,
Seront sages pour servir,
Vendues encore enfants
Aux mâles libidineux
Elles porteront sans faille
Des portées de marmaille puis,
Vieillards avant l'âge,
On les répudiera.
De tous mes voyages
Me poursuit l'image
Du regard sans espoir
De ces enfants sans âge
Sous les mille masques
De la tradition...
Dans nos stades aussi,
Les olé insistants
Comme des cris de plaisir,
Portent un freluquet
Un pantin de gravure,
Brodé, doré sur tranche,
Qui tourne en dérision
La bête qui n'en peut plus.
Faire de la beauté
D'une masse de vie
D'un seul coup d'épée
De la viande de boucherie
Les aficionados
Ont un puissant orgasme
Ils disent qu'ils rendent hommage au soleil, à la vie
Aficionados en treillis kaki
Dont le sexe craignos
Est en forme de fusil
Sous les mille masques de la tradition...
Dans l'Extrême-Orient
J'ai vu dans des cages
Des ours énormes ligotés vivants.
De leur vésicule percée
Par un drain s'écoule
Leur bile qui guérit tout, dit-on.
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: françois Béranger

Message  Arun le Dim 8 Nov 2015 - 23:30

Merci Berga, je ne connaissais pas celle-ci.... tu as raison, c'est sans commentaires hélas !


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: françois Béranger

Message  Sapho le Lun 9 Nov 2015 - 15:55

Très dur à entendre et oh combien émouvant !

Merci pour ce beau partage Berga !



avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: françois Béranger

Message  bergamote le Lun 9 Nov 2015 - 17:21

très belle également mais de toute façon il n'y a rien à jeter dans ce que chantait François Béranger embarassed
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum