Camille Claudel, 1915

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Camille Claudel, 1915

Message  Arun le Lun 24 Aoû 2015 - 19:11

réalisé en 2012 par Bruno Dumont
Avec Juliette Binoche, Jean-Luc Vincent , Robert Leroy ...  
Date de sortie : 13 mars 2013

J'apprécie bien Juliette Binoche alors, je vais probablement regarder cela ce soir !


SYNOPSIS


Hiver 1915. Internée par sa famille dans un asile psychiatrique religieux du Sud de la France, où elle ne sculpte plus depuis deux ans, Camille Claudel attend impatiemment la visite de son frère Paul. Sa venue constitue son seul espoir de sortie de son internement forcé. Durant les quelques jours qui la séparent de son arrivée, elle retrouve plus de vitalité, sort de son silence et communique enfin avec les autres patients. La sculptrice se convainc ainsi qu'elle pourra rejoindre prochainement sa mère, retrouver une vie normale et reprendre ses travaux artistiques, même si elle développe régulièrement une forme de paranoïa envers son ancien amant Rodin...

LA CRITIQUE TV DE TELERAMA DU 22/08/2015

Camille Claudel 1915, est un film austère, exigeant, presque immobile, où chacun semble à l'affût : Camille, de son frère, ­venu lui rendre visite dans l'asile où elle est internée ; Juliette Binoche, d'un réalisateur qui exigerait d'elle tout ce qu'elle est prête à lui donner. Et Bruno Dumont, de cette vérité arrachée à l'artifice qu'il poursuit obstinément d’œuvre en œuvre. En les filmant séparément, puis en réunissant Camille et Paul lors d'un intense tête-à-tête, il semble confronter deux attitudes, deux morales, deux conceptions de vie et de foi. Il montre Paul posé et poseur, détaillant auprès d'un abbé onctueux sa conversion. Il a la foi en Dieu et en lui, il est dans le monde des certitudes. Camille n'a rien, doute de tout, mais côtoie au quotidien la souffrance et la déraison. L'humanité, en quelque sorte (titre du deuxième film de Bruno Dumont). Le réalisateur opte pour cette femme errant parmi d'autres corps indifférents et pourtant si proches, pour ce visage qui, confronté aux maux terrestres, sourit, comme en attente... — Pierre Murat


avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Claudel, 1915

Message  bergamote le Lun 24 Aoû 2015 - 20:09

j'avais vu ce film avec Adjani et Depardieu mais ce soir il doit être très bien aussi Rolling Eyes
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Claudel, 1915

Message  Arun le Jeu 27 Aoû 2015 - 20:13

J'ai été un peu déçu. Le jeu de Juliette Binoche dans ce film est, à mon sens, trop excessif, poussé à l'extrême ! par ailleurs, les scènes concernant les malades étaient un peu trop ... "caricaturales". Ceci dit, tout le film se déroulant dans l’hôpital psychiatrique ou elle a vécu jusqu'à la fin de ses jours j'imagine que ce tournage n'était pas évident et qu'évidemment on ne pouvait éviter les lieux communs !

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Camille Claudel, 1915

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum