Turquie, le printemps des Arméniens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Turquie, le printemps des Arméniens

Message  Arun le Mer 2 Sep 2015 - 17:24

A voir prochainement

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vendredi 11 septembre de 03:20 à 04:15 sur France 3

Synopsis de Turquie, le printemps des Arméniens

Cent ans se sont écoulés depuis le déclenchement du génocide des Arméniens, qui a fait plus d'un million de morts et des centaines de milliers d'exilés. La Turquie nie officiellement le massacre, à tel point que la présence arménienne y a presque été effacée. Varoujan Artin, français d'origine arménienne, fait ses premiers pas sur la terre de ses aïeux et découvre que de nombreux survivants du massacre n'ont en réalité jamais quitté la Turquie. Des milliers d'entre eux ont vécu cachés ou enlevés. Aujourd'hui, leurs descendants découvrent leur histoire, tandis que des voix musulmanes se font entendre pour revendiquer une identité niée pendant un siècle.

La critique TV de Télérama du 29/08/2015

Plutôt que de se contenter d'une simple évocation historique, Gilles Cayatte a choisi de commémorer le centenaire du génocide arménien en liant finement le passé et le présent, l'intime et l'universel. Son documentaire suit deux marseillais issus de la diaspora, Varoujan Artin et sa femme, Brigitte, qui, après de longues hésitations, ont décidé de se rendre en Turquie. Militant de la cause arménienne depuis l'adolescence, Varoujan veut lever un blocage psychologique, oublier l'image du Turc assassin avec qui le ­dialogue serait impossible, retrouver des traces, aussi. Le couple se rend d'abord à Diyarbakir, grande ville kurde d'Anatolie, puis dans le Dersim et dans la province de Sivas.

Dans ces régions de l'est du pays, une grande partie de la population ­arménienne fut exterminée, et tous ses biens, confisqués. Depuis un siècle, ce génocide est nié par les autorités turques. Ceux qui en ont réchappé ont été assimilés par la force, recevant une éducation musulmane. Aujourd'hui, cependant, la parole se libère, et certains parmi les petits-enfants et arrière-petits-enfants des survivants des massacres redécouvrent leur identité longtemps cachée. Chaleureux mais parfois tendus et tissés d'incompréhension, les échanges entre Varoujan Artin et les descendants de « ceux qui sont ­restés » (qui, contrairement à lui, ne parlent pas la langue) s'avèrent particulièrement forts. — Vincent Arquillière




avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Turquie, le printemps des Arméniens

Message  Sapho le Mer 2 Sep 2015 - 18:59

Merci ma belle, je vais l'enregistrer I love you I love you
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum