John Hart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

John Hart

Message  bergamote le Sam 26 Sep 2015 - 16:41

Biographie  (Wikipédia)



John Hart, né le 2 octobre 1965 à Durham en Caroline du Nord, est un écrivain américain, auteur de roman policier.

Il est le fils d'un chirurgien et d'une enseignante de français qui abandonne son emploi pour élever ses enfants. Peu après sa naissance, la famille de John Hart s'installe dans une ferme du comté de Rowan, dont le futur auteur s'inspire pour inventer le comté fictif de Raven où se situe l'action de la plupart de ses romans. Il fait des études en littérature française au Davidson College, établissement d'enseignement sis au nord de la ville de Charlotte. Il exerce ensuite divers petits métiers, dont pilote d'hélicoptère en Alaska, avant de se consacrer à l'écriture.

Il débute comme romancier en 2006 avec The King Lies, roman finaliste de nombreux prix littéraires aux États-Unis. Il remporte avec ses deux romans suivants, Down River et The Last Child, le Prix Edgar-Allan-Poe du meilleur roman en 2008 et 2010.

Œuvres
The King Lies (2006)
Publié en français sous le titre Le Roi des mensonges, Éditions Jean-Claude Lattès, 2008 ; réédition, Le Livre de poche no 31342, 2009
Down River (2007)
Publié en français sous le titre La Rivière rouge, Éditions Jean-Claude Lattès, 2009 ; réédition, Le Livre de poche no 31810, 2010
The Last Child (2009)
Publié en français sous le titre L'Enfant perdu, Éditions Jean-Claude Lattès, 2010 ; réédition, Le Livre de poche no 32329, 2011
Iron House (2011)
Publié en français sous le titre La Maison de fer, Éditions Jean-Claude Lattès, 2013
Prix et distinctions notables[modifier | modifier le code]
Prix Edgar-Allan-Poe du meilleur roman en 2008 pour La Rivière rouge (Down River).
Prix Edgar-Allan-Poe du meilleur roman en 2010 pour L'Enfant perdu (The Last Child).



La maison de fer  


4 ème de couverture

Michael n'a jamais connu d'autre foyer que la Maison de fer, sinistre orphelinat où il s'efforce de protéger son jeune frère, Julian, des autres enfants qui le martyrisent. Lorsque, adolescent, Michael s'enfuit à New York, il est recueilli au sein d'une grande famille du crime organisé et gravit peu à peu les échelons. Vingt ans plus tard, Michael décide de changer de vie et de fonder la famille que Julian et lui n'ont jamais eue. Pour mieux protéger la femme qu'il aime et qui ne sait rien de son passé, il retourne en Caroline du Nord, où vit encore son frère. Là, il découvre bien d'autres secrets, qui l'emportent inexorablement vers le lieu de son enfance qu'il a toujours fui. John Hart a remporté deux fois de suite le Edgar Award du meilleur roman (La Rivière rouge, L’Enfant perdu). Encensés par la critique, ses ouvrages sont traduits dans une trentaine de langues.

Mon avis

Encore un thriller  qui fait froid dans le dos. De rebondissements en rebondissements, on ne sait plus qui est qui, qui a tué qui  et on veut en savoir plus, alors on continue pour le  plaisir de lire un bon auteur. Beaucoup de non-dits, beaucoup de suspense, beaucoup d’angoisse et  beaucoup de morts  certes, mais  c’est la rançon à payer  par Michael pour retrouver  peut-être une vraie vie.
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Hart

Message  Arun le Dim 27 Sep 2015 - 17:20

Merci Berga pour le partage de tes impressions. Je retiens en tout cas et l'inscrit dans ma longue liste de bouquins en attente de lecture.


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum