Bacri dans tous ses états

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bacri dans tous ses états

Message  Arun le Mer 1 Avr 2015 - 20:20

Mercredi 1 avril de 20:50 à 22:25

Cherchez Hortense


SYNOPSIS

Iva met fin à une répétition qui ne la satisfait pas et se laisse raccompagner chez elle par l'un de ses acteurs, Antoine, qui l'embrasse inopinément. Troublée, elle retrouve son mari, Damien, un professeur de civilisation chinoise, et le somme de mettre enfin sa promesse à exécution. Damien se résigne à prendre rendez-vous avec son père, le président Hauer, une sommité du Conseil d'Etat, et à lui demander d'user de son influence pour pousser le dossier d'une réfugiée serbe, amie de sa belle-soeur. Sur le parvis du Conseil d'Etat, il offre du feu à Aurore, la jolie serveuse du restaurant où il a ses habitudes, et retrouve ses vieux copains de bistrot...

LA CRITIQUE TV DE TELERAMA DU 28/03/2015

Genre : Bacri dans tous ses états.

"Damien, prof de civilisation chinoise, marié à une metteuse en scène de théâtre, est prié avec insistance par son épouse de faire intervenir son père, conseiller d'Etat, pour éviter l'expulsion d'une sans-papiers qu'elle connaît de loin. Or il n'ose pas effectuer cette démarche, et il s'enfonce, de mensonges en camouflets.

De Fabrice Luchini (Rien sur Robert) à Edouard Baer (Je pense à vous), en passant par Daniel Auteuil (Petites Coupures), tous les héros de Pascal Bonitzer se retrouvent ainsi en panne. Mais, cette fois, il y a du neuf. Comme un déblocage, un fourmillement. Ça irrigue la mise en scène, plus enlevée, mais aussi la trajectoire du personnage principal : rien de perdu d'avance dans les pérégrinations de Damien, intello parisien à la ramasse.

Qu'y a-t-il derrière un sursaut d'énergie, un regain d'attention au monde et aux autres ? Pascal Bonitzer multiplie une fois ­encore les références littéraires et psychanalytiques, mais il ­insuffle à sa mécanique savante davantage de réalité (les sans-­papiers, les contrôles d'identité) et, à la fois, d'idéalisme. Jean- Pierre Bacri, livide, lessivé, mais formidablement présent, sur­classe en intensité tous ses prédécesseurs. — Louis Guichard"


J'apprécie Bacri. C'est mon programme de la soirée ! Smile


Dernière édition par Arun le Jeu 2 Avr 2015 - 16:21, édité 3 fois


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bacri dans tous ses états

Message  bergamote le Mer 1 Avr 2015 - 20:25

comme je te comprends Arun je suis une inconditionnelle de Bacri et ce film je l'ai en dvd et j'ai du le voir deux fois alors ce soir je me retiens mais je te souhaite une super soirée I love you
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bacri dans tous ses états

Message  Arun le Jeu 2 Avr 2015 - 16:10

Au fait, je n'ai pas été déçu par le film d'hier au soir. Bacri toujours au top. Smile

Je pourrai également parler d'Agnès Jaoui , sublime, remplie de talents, tous les talents ! Car elle chante également. "Agnès Jaoui
Canta "
il faut l'écouter ! Smile








"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum