Les défis de l’accueil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les défis de l’accueil

Message  Arun le Mer 3 Fév 2016 - 10:06

L'afflux de migrants vers l’Europe se poursuivant sans trêve, les mois d’hiver placent les populations comme les autorités devant des difficultés nouvelles. Face à la crise persistante, l’Union européenne est au pied du mur. Premier bilan des mesures prises en France et en Allemagne pour accueillir les réfugiés.

Je vous recommande ce reportage bouleversant visionné hier au soir sur Arte et disponible en replay sur Arte+7 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"L'afflux de migrants vers l’Europe se poursuivant sans trêve, les mois d’hiver placent les populations comme les autorités devant des difficultés nouvelles. Face à la crise persistante, l’Union européenne est au pied du mur. Quel prix est-elle prête à payer, et jusqu’où pousser les compromis ? Quelles seront les conséquences, en termes de relations diplomatiques, des tendances au repli manifestées par certains États ? En dépit des débats sur la politique migratoire européenne, l’urgence est bien là : les nouveaux arrivants ont un besoin immédiat de logements décents et d’un soutien matériel et financier. Autant de défis exacerbés par l’arrivée de l’hiver. En Allemagne comme en France, il s’agit de tirer un premier bilan des actions des derniers mois. On retrouve les travailleurs sociaux et gestionnaires de crise travaillant au plus près des migrants, qui exposent les difficultés rencontrées, les impasses, et présentent également des exemples d’accueil réussi."
avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les défis de l’accueil

Message  bergamote le Mer 3 Fév 2016 - 17:58

intéressant en effet car avec tout ce que je peux lire sur ces migrants ça finit par me donner la nausée devant tant d'injustice de la part des gens qui n'ont pas froid et un toit sur la tête et une carte d'identité. à souhaiter que l'on ne soit pas un jour obligés de quitter nous aussi nos endroits douillets !!!

merci Arun je note
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les défis de l’accueil

Message  Sapho le Mer 3 Fév 2016 - 19:11


Les Pays-Bas, qui viennent de prendre la présidence tournante de l’Union européenne au début de cette année, semblent avoir trouvé une solution radicale à la crise des réfugiés: ils proposent de renvoyer tous les migrants qui accostent en Grèce en Turquie par bateau, rapporte EUObserver.

Ce plan a été annoncé ce jeudi au cours d’une interview donnée au journal De Volkskrant par Diederik Samsom, leader du parti social-démocrate PvDA, qui partage le pouvoir avec les Libéraux du Premier ministre Mark Rutte. Il est légal, parce que la Turquie est considérée comme un “Etat sûr”.

En retour, les pays membres accepteraient 150.000 à 200.000 réfugiés provenant de Turquie, qui seraient ensuite répartis entre les différents Etats qui participeraient à ce projet. Ces derniers pourraient être l’Allemagne, l’Autriche et la Suède, des pays avec lesquels Rutte aurait étudié la faisabilité de ce plan depuis le mois de décembre. Mais la France, l’Espagne et le Portugal, pourraient aussi être associés, dans le scénario le plus minimaliste. Cependant, Samson a exprimé des doutes concernant la collaboration de la France: “Quand j’appelle le Premier ministre [français] Valls ,[concernant ce projet], il répond +intéressant, très intéressant+ tout en souhaitant que je ne lui demande rien de plus”.

L'accord avec la Turquie

Ce projet dépasserait le cadre de l’accord qui a déjà été négocié avec la Turquie, aux termes desquels cette dernière s’est engagée à bloquer sur son territoire les réfugiés arrivés dans le pays, contre une aide financière de 3 milliards d’euros, une reprise des négociations pour son éventuelle adhésion à l’UE, et un accès libre à la zone de Schengen pour ses ressortissants.

Rutte espère qu’il pourra être mis en oeuvre dès le mois de mars ou avril. La semaine dernière, le Premier néerlandais avait affirmé que “l’Europe ne disposait que de 6 à 8 semaines pour sauver Schengen”, et avait fixé ce délai pour trouver une solution et parvenir à “une forte baisse de l’afflux de migrants”.Les Pays-Bas, qui viennent de prendre la présidence tournante de l’Union européenne au début de cette année, semblent avoir trouvé une solution radicale à la crise des réfugiés: ils proposent de renvoyer tous les migrants qui accostent en Grèce en Turquie par bateau, rapporte EUObserver.
Ce plan a été annoncé ce jeudi au cours d’une interview donnée au journal De Volkskrant par Diederik Samsom, leader du parti social-démocrate PvDA, qui partage le pouvoir avec les Libéraux du Premier ministre Mark Rutte. Il est légal, parce que la Turquie est considérée comme un “Etat sûr”.

Question Question Question



avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum