Il y a 30 ans décédait Simone de Beauvoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il y a 30 ans décédait Simone de Beauvoir

Message  Sapho le Jeu 14 Avr 2016 - 15:32


Simone de Beauvoir
Née à Paris (France) le 09/01/1908 ; Morte à Paris (France) le 14/04/1986


Femme de lettres française, Simone de Beauvoir est reconnue dans le monde entier grâce à son essai féministe intitulé le Deuxième sexe. Sa relation amoureuse et particulièrement marginale pour l’époque avec le philosophe et écrivain Jean-Paul Sartre lui confère un statut particulier de femme indépendante et totalement libérée.

Le rejet d’un enseignement religieux

Simone Ernestine Marie Bertrand de Beauvoir vient au monde le 9 janvier 1908, au sein d’une famille catholique relativement aisée. Aînée d’une famille de deux enfants, elle reçoit une éducation maternelle sévère et traditionnelle. Enfant, elle étudie à l’Institut Désir, une école catholique. Elle rejette très tôt ces enseignements en se déclarant totalement athée.

Elle se découvre alors une profonde passion pour la lecture et l’écriture. Dès 1926, elle s’inscrit à des cours de philosophie dispensés à la Sorbonne. Elle obtiendra l’agrégation trois ans plus tard avec un résultat plus que satisfaisant. Elle enseignera sa discipline à Marseille, puis à Rouen et à Paris. Toutefois, non comblée par cette profession, elle l’abandonne en 1943 pour suivre une carrière littéraire. Son premier roman, l’Invitée, met en scène des rapports amoureux embrasés par le sentiment de jalousie, au sein d’une relation tripartite.

Disciple et compagne de Jean-Paul Sartre

En 1929, sa rencontre avec l’existentialiste Jean-Paul Sartre marque un tournant décisif dans son existence et dans sa conception de la vie. Tous deux nouent une relation intellectuelle et affective très forte mais ne se conforment pas à la vie maritale. Ils se refusent en effet à partager le même toit.

Jusqu’à la mort du philosophe, ils vivront ainsi dans l’anticonformisme le plus total. Les liaisons extérieures font partie intégrante de leur relation, qui va parfois jusqu’à inclure une tierce personne dans leur jeu amoureux. Le rapport que Simone de Beauvoir entretient avec son amant illustre parfaitement ses réflexions sur la position de la femme au sein de la société et sur le rapport à l’autre en général.

Un écrivain particulièrement engagé

Les idées qui fleurissent dans l’esprit de Simone de Beauvoir sont marquées très tôt par un fort engagement politique. Dès 1926, elle intègre un mouvement socialiste. En 1945, Jean-Paul Sartre crée les Temps modernes, une revue de gauche dans laquelle elle écrira de nombreux articles. Au lendemain de la Seconde guerre mondiale, ses engagements politiques redoubleront d’intensité.

Elle fait preuve également d’un engagement très prononcé envers la condition féminine. En 1949, elle publie un essai intitulé le Deuxième sexe. Dans des considérations toujours proches de l’existentialisme, elle prône la libération et l’émancipation de la femme dans la société. À travers une étude historique, scientifique, sociologique et littéraire, elle tente de démontrer à quel point la femme est aliénée par l’homme. L’unique moyen de s’y soustraire serait alors d’acquérir une indépendance totale. Cet ouvrage scandalise la haute société mais sera soutenu par Lévi-Strauss et deviendra le socle des premiers mouvements féministes.

Une culture du voyage

Dès 1947, Simone de Beauvoir se lance à la découverte du monde. Elle se rend tout d’abord aux Etats-Unis, où elle rencontrera son amant Nelson Algren, puis parcourt l’Afrique et l’Europe. En 1955, elle débarque en Chine. Elle découvre Cuba et le Brésil au début des années 1960, puis séjourne en URSS. Ses différents périples à l’étranger lui permettent d’enrichir ses ouvrages, qu’elle ne néglige à aucun moment.

En 1954, son roman les Mandarins remporte le prix Goncourt. Elle abandonne toutefois le genre romanesque pour se consacrer aux essais et aux ouvrages autobiographiques. En 1958 paraît Mémoires d’une jeune fille rangée, suivi de la Force de l’âge et de la Force des choses. À travers cette fresque autobiographique, elle propose un exemple d’émancipation féminine et poursuit son étude sur le comportement et la responsabilité des hommes au sein de la société.

Une perte qui la tue à petit feu

En 1980, Jean-Paul Sartre décède. Simone de Beauvoir est particulièrement affectée par cette perte, qu’elle considère avec fatalisme. Elle s’éteint en 1986, à l’âge de 78 ans et reposera au cimetière Montparnasse, à Paris.

Écrivain et essayiste, disciple du mouvement existentialiste, Simone de Beauvoir est considérée comme le précurseur du mouvement féministe français. Son œuvre fut grandement influencée, et illustrée par sa relation anticonformiste avec le philosophe Jean-Paul Sartre.


study study study
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 30 ans décédait Simone de Beauvoir

Message  Sapho le Jeu 14 Avr 2016 - 15:41

SIMONE DE BEAUVOIR ET LE FEMINISME

Contexte historique

Simone de Beauvoir (1908-1986) est issue d'un milieu catholique et bourgeois. Elle entreprend des études supérieures à la Sorbonne où elle rencontre d'autres futurs grands philosophes : Nizan, Merleau-Ponty, Claude Lévi-Strauss. Jean-Paul Sartre, qui la surnomme "le Castor" la devance à l'agrégation de philosophie où elle termine seconde et plus jeune reçue du concours ( elle a seulement 21 ans). En rupture avec son milieu social d'origine, elle défend toute sa vie son indépendance face aux conventions sociales : elle tente ainsi d'échapper à toutes les contraintes liées à la condition féminine de l'époque (travail ménager, maternité). Refusant le mariage, elle entretient néanmoins avec Sartre une relation que la complexité et la longévité rend mythique et indissociable du quartier de Saint Germain des Prés et du Café de Flore où ils se retrouvent alors.

Enseignant avant guerre, elle publie son premier roman en 1943. En 1949, la publication de son ouvrage Le deuxième sexe fait scandale mais demeure une référence pour les féministes au-delà des frontières françaises. Elle s'en prend notamment aux règles et pratiques qui façonnent le rôle des femmes ("On ne naît pas femme : on le devient"). En 1954, elle obtient la consécration littéraire en recevant le Prix Goncourt pour son ouvrage Les Mandarins. En 1958, avec son autobiographie Les Mémoires d'une jeune fille rangée, elle parvient au-delà des écrits théoriques à mettre en récit les contraintes liées à l'éducation de nombreuses jeunes filles de sa génération.

Intellectuelle engagée, elle devient après guerre avec Sartre compagnon de route du Parti Communiste français. Pendant la guerre d'Algérie, elle soutient le FLN et défend une de ses activistes Djamila Boupacha. Elle milite de plus en plus activement pour la cause féministe et signe le "Manifeste des 343 pour la liberté de l'avortement". Elle préside la Ligue des droits des femmes et soutient de nombreuses actions pour lutter contre le sexisme ordinaire, les violences conjugales...

Par son mode de vie, ses écrits et son engagement public, Simone de Beauvoir reste cent ans après sa naissance, un des symboles du combat pour l'amélioration de la condition féminine dans la seconde moitié du XXe siècle.


I love you I love you I love you
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y a 30 ans décédait Simone de Beauvoir

Message  Arun le Jeu 14 Avr 2016 - 19:10

J'ai été parfois déçue par elle il est vrai, car j'ai relu il y a peu, quelques passages concernant "le deuxième sexe", ainsi je le trouve assez contradictoire (pourtant ce fut mon livre de chevet préféré à une époque lointaine où mon enthousiasme n'avait pas de bornes et ou j'allais de découvertes en découvertes).

Mais elle mérite en effet de figurer parmi les grands précurseur du mouvement féministe français ne serait-ce par son engagement, même si l'influence de Sartre fut très forte !

Encore que je sois plus déçu à l'heure actuelle par Sartre lui-même !



"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum