Georges Brassens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Georges Brassens

Message  Arun le Jeu 21 Juil 2016 - 10:00



"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Brassens

Message  Arun le Jeu 21 Juil 2016 - 10:04



Paroles des "Oiseaux de Passage"

Ô vie heureuse des bourgeois
Qu'avril bourgeonne
Ou que decembre gèle,
Ils sont fiers et contents

Ce pigeon est aimé,
Trois jours par sa pigeonne
Ça lui suffit il sait
Que l'amour n'a qu'un temps

Ce dindon a toujours
Béni sa destinée
Et quand vient le moment
De mourir il faut voir

Cette jeune oie en pleurs
C'est la que je suis née
Je meurs près de ma mère
Et je fais mon devoir

Elle a fait son devoir
C'est a dire que Onques
Elle n'eut de souhait
Impossible elle n'eut

Aucun rêve de lune
Aucun désir de jonque
L'emportant sans rameurs
Sur un fleuve inconnu

Et tous sont ainsi faits
Vivre la même vie
Toujours pour ces gens là
Cela n'est point hideux

Ce canard n'a qu'un bec
Et n'eut jamais envie
Ou de n'en plus avoir
Ou bien d'en avoir deux

Ils n'ont aucun besoin
De baiser sur les lèvres
Et loin des songes vains
Loin des soucis cuisants

Possèdent pour tout cœur
Un viscère sans fièvre
Un coucou régulier
Et garanti dix ans

Ô les gens bien heureux
Tout à coup dans l'espace
Si haut qu'ils semblent aller
Lentement en grand vol

En forme de triangle
Arrivent planent, et passent
Où vont ils? ... qui sont-ils ?
Comme ils sont loin du sol

Regardez les passer, eux
Ce sont les sauvages
Ils vont où leur désir
Le veut par dessus monts

Et bois, et mers, et vents
Et loin des esclavages
L'air qu'ils boivent
Ferait éclater vos poumons

Regardez les avant
D'atteindre sa chimère
Plus d'un l'aile rompue
Et du sang plein les yeux

Mourra. Ces pauvres gens
Ont aussi femme et mère
Et savent les aimer
Aussi bien que vous, mieux

Pour choyer cette femme
Et nourrir cette mère
Ils pouvaient devenir
Volailles comme vous

Mais ils sont avant tout
Des fils de la chimère
Des assoiffés d'azur
Des poètes des fous

Regardez les vieux coqs
Jeune Oie édifiante
Rien de vous ne pourra
monter aussi haut qu'eux
{2x}

Et le peu qui viendra
d'eux à vous
C'est leur fiente
Les bourgeois sont troublés
De voir passer les gueux


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Brassens

Message  Sapho le Jeu 21 Juil 2016 - 11:42


L'un des plus grands poètes modernes ! Celui que j'admire infiniment !



Ma préférée


Jadis, au lieu du jardin que voici,
C’était la zone et tout ce qui s’ensuit,
Des masures, des taudis insolites,
Des ruines pas romaines pour un sou.
Quant à la faune habitant là-dessous
C’était la fine fleur, c’était l’élite.
La fine fleur, l’élite du pavé.
Des besogneux, des gueux, des réprouvés,
Des mendiants rivalisant de tares,
Des chevaux de retour, des propre’-à-rien,
Ainsi qu’un croque-notes, un musicien,
Une épave accrochée à sa guitare.
Adopté’ par ce beau monde attendri,
Une petite fée avait fleuri
Au milieu de toute cette bassesse.
Comme on l’avait trouvé’ près du ruisseau,
Abandonnée en un somptueux berceau,
A tout hasard on l’appelait “princesse”.
Or, un soir, Dieu du ciel, protégez-nous !
La voilà qui monte sur les genoux
Du croque-notes et doucement soupire,

En rougissant quand même un petit peu :
“C’est toi que j’aime et, si tu veux, tu peux
M’embrasser sur la bouche et même pire...”
“– Tout beau, princesse arrête un peu ton tir,
J’ai pas tell’ment l’étoffe du satyr’,
Tu as treize ans, j’en ai trente qui sonnent,
Gross’ différence et je ne suis pas chaud
Pour tâter d’la paille humid’ du cachot...
– Mais, Croque-not’s, j’dirai rien à personne...”
– N’insiste pas, fit-il d’un ton railleur,
D’abord, tu n’es pas mon genre, et d’ailleurs
Mon coeur est déjà pris par une grande...”
Alors Princesse est partie en courant,
Alors Princesse est partie en pleurant,
Chagrine qu’on ait boudé son offrande.
Y’a pas eu détournement de mineure,
Le croque-notes, au matin, de bonne heure,
A l’anglaise a filé dans la charrette
Des chiffonniers en grattant sa guitare.
Passant par là, quelques vingt ans plus tard,
Il a le sentiment qu’il le regrette.


[center] musique2 musique2 musique2
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Brassens

Message  Arun le Jeu 21 Juil 2016 - 12:55

merci chère Sapho ! encore une pépite ! I love you


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum