Inversement des polarités de la Terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Inversement des polarités de la Terre

Message  Sapho le Ven 12 Aoû 2016 - 15:41


L'inversement des polarités de la Terre : un scénario inquiétant ?


Certains étudiants de notre Université Francophone de Métaphysique peuvent s’inquiéter de ce scenario possible par rapport à ce qu’on y enseigne : la Terre, comme tout astre quel qu’il soit, est un aimant complet muni de ses deux polarités magnétiques comme n’importe quel aimant. Il n’y a pas d’exceptions. Et c’est cette nature magnétique de toute la matière universelle qui explique les mouvements auto-accélérés des astres ou planètes, en rotation axiale comme en mouvement orbital, mouvements synchronisés symétriquement dans chaque couple d’astres (par exemple entre le Soleil et la Terre, ou entre le Soleil et la Lune, mais c’est vrai pour tout couple. Même le vôtre : s’il n’y a pas synchronisme, ça ne fonctionne pas).

Ce "synchronisme symétrique des rotations" (pour simplifier : chaque fois qu’un pôle d’un astre se présente, le pôle opposé de l’autre astre se présente en face, et cela à chaque rotation, ce qui fait qu’il y a toujours attraction entre ces deux astres ou particules) permet seul d’expliquer l’effet gravitationnel qu’on observe, et qui maintient la cohérence des systèmes planétaires de façon pérenne au fil des âges, malgré toutes les perturbations possibles.

C’est évidemment également le cas au sein de l’atome dont les particules, loin d’être, comme on le prétend officiellement, des masses identiques munies de charges uniques (par exemple des protons positifs, des électrons négatifs, et des neutrons sans charge, et d’autres corpuscules plus ou moins exotiques qui ne sont en fait que des interprétations à partir de calculs d’ordinateurs). La matière n’aurait aucune cohésion ni solidité si elle n’était fondée sur les principes du magnétisme bipolaire, qui engendre et synchronise automatiquement les mouvements de rotation et confère à la matière une apparence purement attractive alors que chaque particule est à la fois attractive et négative. Cela se démontre d’ailleurs mécaniquement, comme on le montre dans une video qui fait partie intégrante du module III ("Proto-Physique") de l’enseignement de l’Université Francophone de Métaphysique. Mais l’effondrement de la matière sur elle-même est impossible malgré cette résultante attractive du fait que la répulsion intervient en permanence.

Cette "répulsion universelle" manque cruellement aux théories actuellement en vigueur officiellement, et Einstein s’en était aperçu lorsqu’il a inventé la "constante cosmologique", tombée en désuétude depuis, mais toujours indispensable pour expliquer bien des phénomènes astrophysiques.

En fait l’atome et la matière sont des questions extrêmement simples lorsqu’on ne s’éloigne pas des évidences premières. Et l’atome, comme le cosmos, c’est l’affaire de chacun et pas des spécialistes, car c’est de notre corps qu’il s’agit et mieux on le connaît plus on l’aime. Il n’y a donc pas lieu d’utiliser les Mathématiques mentales ni de faire des hypothèses théoriques, c’est cela qui éloigne la physique du spirituel et la complique.

Cette entrée en matière n’est pas pour vous décourager, au contraire. C’est pour pouvoir répondre à ces questions qui nous concernent tous : la Terre risque-t-elle d’inverser ses polarités ?

Ce qui nous fait répondre "oui" est lié à cet affaiblissement du champ magnétique que les géologues mesurent localement, et qu’évidemment on ne peut comprendre quand on ne sait pas comment est constituée la "matière"
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: Inversement des polarités de la Terre

Message  Sapho le Ven 12 Aoû 2016 - 15:42


"La puissance du champ magnétique d’une planète dépend aussi de la cohésion du noyau"


Lorsque le champ diminue, cela est l’indice que la rotation du noyau est perturbée. Lorsqu’un aimant tourne sur lui-même, son champ magnétique est beaucoup plus puissant que lorsqu’il est fixe. Pour des raisons sur lesquelles on ne s’étendra pas ici. Mais tout le monde peut le constater. Notre noyau est toujours en mouvement, mais ces mouvements peuvent se disperser un peu.

La puissance du champ magnétique d’une planète dépend aussi de la cohésion du noyau. Si le noyau est d’un seul bloc, il est plus puissant. S’il est en plusieurs morceaux, chaque morceau joue un peu sa propre partition et le champ global diminue.

Or on constate, lorsque les géologues étudient l’histoire du champ magnétique de la Terre (au travers de l’orientation des molécules métalliques dans le sous-sol selon l’ancienneté des différentes couches), qu’il y a des périodes où les polarités semblent multiples. Il n’y aurait pas alors seulement deux pôles, un Nord et un Sud, mais plusieurs, et qui se déplaceraient par moments. En même temps ces déplacements s’accompagnent d’un affaiblissement du champ, comme à l’heure actuelle. Ils ne l’expliquent pas, mais c’est pourtant inévitable. Et il semblerait que cela se termine parfois par une inversion complète, le Sud prenant la place du Nord et réciproquement, lorsque tout cela se restabilise avec seulement deux pôles.

C’est ce qui peut inquiéter certains étudiants puisque les systèmes planétaires tels que nous les décrivons sont toujours présentés comme des aimants cohérents et solides avec seulement deux pôles. On peut penser que si les pôles se multiplient ou bougent, le synchronisme peut être rompu, le système pourrait ne pas fonctionner.

En fait dans ces moments particuliers de perturbations ou de dispersion polaires, mais qui ne durent pas très longtemps, et qui semblent se reproduire environ tous les deux-cent-cinquante mille ans, on a probablement affaire à une légère dislocation du noyau, dont il faut garder à l’esprit qu’en fait ce n’est pas une masse solide. Les noyaux des planètes sont rarement solides, sans être toujours tout à fait du magma, cela peut néanmoins avoir une certaine fluidité, et on ne peut pas en tenir compte dans les explications.

Le fait de ne pas être une masse solide n’empêche pas d’être un aimant, toute matière étant de nature magnétique (même si seul le fer semble répondre à ces caractéristiques. Mais on s’apercevra par ailleurs que très souvent les noyaux sont en fer, qui représente symboliquement le cœur de l’Etre, le moi. Le fer est le métal le plus simple et le plus courant, relié au signe du Bélier, qui représente le point de départ de la vie, donc le "je suis"), et les astres comme les particules atomiques naissent à partir de cette conscience toujours centrale. Chacun se ressent au centre de l’infini. Et c’est la même chose pour les particules atomiques bien entendu.

D’ailleurs, pour la première fois qu’on tente de connaître le noyau d’une autre planète que la Terre, en l’occurrence Mars, on s’est aperçu (mais cela reste à vérifier) qu’il serait en fer comme celui de la Terre !

Petit à petit, d’ailleurs, la mécanique quantique se rapproche de ces conceptions métaphysiques, puisqu’elle considère que, pour qu’il y ait effectivement particule atomique, il faut un "acte d’observation", qui est en fait un acte de conscience qui ne veut pas dire son nom. On veut croire que l’observateur et l’observé sont extérieurs l’un à l’autre, mais il n’en est rien. Cela aussi se démontre.

Revenons-en à notre noyau terrestre en mauvaise posture. Comme il n’est pas solide il n’est pas toujours d’une seule pièce. On peut prendre l’exemple du mercure, fluide à froid. Le mercure est un métal quasi-liquide. Il ne demande jamais mieux que de s’unir en une seule masse, mais lorsque les circonstances l’y obligent, il se sépare en gouttes. Evidemment, lorsque la masse est entière, c’est un aimant et un seul avec seulement deux pôles magnétiques (même si le mercure n’est pas réputé être un métal magnétique, il possède un champ). Mais lorsqu’il est en morceaux, ce sont autant "d’aimants" avec autant de paires de pôles.

Il est d’ailleurs essentiel de remarquer ce miracle de la nature : lorsqu’on coupe un aimant en deux, on n’obtient pas un pôle d’un côté et un pôle de l’autre. On obtient deux aimants avec leurs deux pôles magnétiques chacun. Et si on associe deux aimants ensemble, qui ont chacun deux pôles, on n’obtient pas un aimant avec quatre pôles, mais un seul aimant, et avec seulement deux polarités !
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: Inversement des polarités de la Terre

Message  Arun le Ven 12 Aoû 2016 - 17:29

Merci infiniment chère Sapho pour ces explications fort complexes concernant notre terre ! en partie, je savais cela et j'ai appris bien plus en lisant tes deux textes !

Ou encore ...

Inversion des pôles : pas de place au hasard sur Terre d’après le magazine Futurama :

Le phénomène très spectaculaire de l'inversion des pôles magnétiques terrestres ne se produirait pas de façon aléatoire comme le pensaient jusqu'ici les scientifiques. Les travaux de l'université de Calabre penchent plutôt pour une sorte de « mémoire » de la Terre, qui reproduirait l'inversion selon une distribution temporelle particulière.

Selon l'état de la science, les géophysiciens pensent que le noyau de la Terre se comporte comme une sorte de dynamo géante produisant un champ magnétique. Celle-ci peut s'arrêter de fonctionner de façon spontanée ou suite à un choc, comme l'impact d'un objet céleste, puis repartir avec des directions de champs magnétiques différentes. D'après la théorie qui prévaut, l'inversion des pôles obéirait à une distribution de Poisson, qui permet de calculer la probabilité d'apparition d'événements durant un temps défini lorsque ceux-ci sont indépendants les uns des autres et aléatoires. Mais si l'on en croit Carbone, qui a procédé à une analyse statistique fouillée et minutieuse de différents échantillons de données physiques et géologiques attribuées à des périodes d'inversion, la séquence d'apparition répond à une distribution de Lévy. Explication : les événements apparaissent dans le temps de façon corrélée, par grappes (« clusters ») et non plus de manière aléatoire et indépendamment les uns des autres.

Cette « mémoire » de la Terre est une avancée dans la compréhension des phénomènes géomagnétiques, et pourrait permettre d'une certaine façon une prévision. Les chercheurs italiens souhaitent bâtir un modèle dynamique pour décrire le processus d'inversion, afin d'aider à mieux comprendre les mécanismes physiques qui en sont à l'origine.

Également sur Arte :

Documentaire très pertinent sur le champ magnétique terrestre et sur l' inversement des pôles.

Partie 1

Partie 2

Partie 3

Partie 4


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inversement des polarités de la Terre

Message  Sapho le Ven 12 Aoû 2016 - 18:44

Chère Arun, je n'arrive pas à ouvrir les documents ( 4 ) que tu proposes !

Serait-ce une fausse manoeuvre?
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: Inversement des polarités de la Terre

Message  Arun le Ven 12 Aoû 2016 - 19:58

Ma belle, tu veux parler des vidéos youtube ? j'arrive bien à les visionner ! je ne comprends pas vraiment ce qu'il se passe ?


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inversement des polarités de la Terre

Message  Sapho le Ven 12 Aoû 2016 - 22:46

Chère Arun, chez moi, je ne vois qu'une bande noire verticale là où devrait apparaitre la vidéo.

Veux-tu m'envoyer les adresses URL des vidéos stp !

Merci d'avance
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: Inversement des polarités de la Terre

Message  Arun le Sam 13 Aoû 2016 - 9:33

Sapho, voici l'adresse youtube concernant ces vidéos : https://www.youtube.com/watch?v=603wHdQrQHo


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inversement des polarités de la Terre

Message  Sapho le Sam 13 Aoû 2016 - 16:28

Merci Arun pour ces intéressants documents merci messages panca

A regarder par petits bouts !
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum