Junichirô TANIZAKI ( Japon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Junichirô TANIZAKI ( Japon)

Message  Sapho le Jeu 1 Déc 2016 - 18:56



BIOGRAPHIE

Jun'ichirō Tanizaki est un écrivain japonais.

Né dans une famille aisée de marchands, il fait de brillantes études à l'Université impériale de Tôkyô, mais en 1910 la ruine de son père le contraint à les interrompre. La même année, il publie son premier texte, une nouvelle cruelle et raffinée, "Le Tatouage", dans la revue qu'il a fondée avec quelques amis. L'histoire de la belle courtisane et de son tatouage en forme d'araignée fait scandale et lance sa carrière d'écrivain.

En 1913, il rassemble toutes ses nouvelles dans un recueil intitulé "Le Diable" et subit les foudres de la censure qui les juge « immorales ». Il publie sans trêve drames, comédies et scénarios à une époque où le cinéma en est encore à ses balbutiements, il traduit également la pièce d'Oscar Wilde "L’Éventail de Lady Windermere".

Installé à Yokohama, il fréquente les résidents étrangers et découvre l'image de la femme occidentale. Lorsqu'un terrible tremblement de terre détruit la ville en 1923, il s'installe définitivement dans le Kansai. Le séisme le bouleverse profondément : alors qu'il puisait son inspiration dans un Occident et une Chine exotiques, il revient vers le Japon à partir de 1924, date à laquelle paraît son premier roman, "Un amour insensé".

Dans les années 30, il multiplie les publications : "Yoshino" (1931), "Le Récit de l’aveugle" (1931), "Histoire secrète du sire de Musashi" (1932), "Le Coupeur de roseaux" (1932), "Shunkin, esquisse d’un portrait" (1933), "Éloge de l'ombre" (1933).

Il se consacre ensuite à la traduction en japonais moderne de "Le Dit du Genji" de Murasaki Shikibu. En 1943, la publication en feuilleton de son chef-d'œuvre "Quatre sœurs" est interdite car jugée inconvenante en temps de guerre. Après la guerre, Tanizaki publie des romans audacieux comme "La Mère du général Shigemoto" (1950) et "La Clef : La Confession impudique" (1956).

Son état de santé s’aggrave après 1960. Sa souffrance et son obsession de la mort apparaissent dans son "Journal d’un vieux fou" (1961).

En 1964, il fait partie des six derniers candidats retenus de la short list du comité Nobel.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

LIVRE LU : LA CLE




Un respectable professeur d'université, à l'âge du démon de midi, ne parvient plus à satisfaire sa jeune femme dotée d'un tempérament excessif. Après avoir essayé divers excitants, il s'aperçoit que la jalousie est un incomparable stimulant.
Chacun des deux époux tient un journal, sachant très bien que l'autre le lit en cachette...
Un roman audacieux sur un sujet délicat.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


RESSENTIS




L’adresse narrative de Tanizaki, dont je n’avais rien lu jusqu’à présent, est tout à fait singulière. Le roman, assez bref, et non découpé en chapitres – seuls les journaux, avec leurs dates, divisent le texte –, est un modèle de construction. Il aborde les questions des fantasmes conjugaux et de l’adultère avec une délicatesse rare. Le propos, sous son apparence anodine, est passionnant, et le roman se dévore, dans un sens, comme un bon roman policier, dans lequel chaque témoignage est remis en question… et, parallèlement, des indices, vrais ou faux, sont savamment disséminés au fil des pages. Le lecteur se laisse lui aussi manipuler, et en retire une jubilation non dépourvue de perversité. La Clef tient bien du chef-d’œuvre, dans son genre et au-delà ; on est à vrai dire proche de la perfection : le propos est intelligent et subtil, la forme en parfaite adéquation, le style – double – est d’une efficacité rare, délicatement émoustillante, et d’une justesse qui, au terme de l’aventure, fait froid dans le dos.

study study study
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: Junichirô TANIZAKI ( Japon)

Message  bergamote le Dim 4 Déc 2016 - 9:59

le sujet semble intéressant je note et merci Sapho bisous
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Junichirô TANIZAKI ( Japon)

Message  Arun le Dim 4 Déc 2016 - 17:31

Oh je retiens ! Voila qui me passionnera probablement... parfait pour les jours à venir ... merci chere Sapho pou ce beau partage ...
avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum