Saint-Paul, capitale de la rissole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Saint-Paul, capitale de la rissole

Message  Arun le Sam 10 Déc 2016 - 18:53


Dans la Haute-Savoie, les rissoles savoyardes sont de petits chaussons garnis de pâte de coings, de poires ou de pommes longuement confites au four. C’est vraiment une des pâtisserie de mon enfance.

Traditionnellement les rissoles savoyardes se mangent à Noël mais aussi lors des fêtes et des repas de famille. Le mot rézule en patois savoyard vient du mot « rissoler » car initialement, elles étaient cuitent dans une friture. Elles se réalisent avec de la pâte feuilletée ou brisée et chaque famille a sa propre recette de farce. Les rissoles savoyardes sont meilleures évidemment avec de la pâte fabriquée maison. A l’origine, la pâte se faisait avec du saindoux à la place du beurre.

La véritable recette se faisait avec des poires tardives. Ces poires dites poires à rissoles ne pouvaient pas se consommer crues. Elles avaient une chair blanche qui devenait rouge après une longue cuisson. Quelques fois même, elles étaient confites dans du vin.

Rissoles savoyardes

Ingrédients pour les rissoles savoyardes :

• 350 g de pâte feuilletée maison ou du commerce
• 2 kg de pommes à chair ferme
• 50 g de sucre
• 20 g de beurre
• Un peu de lait
• Du sucre glace

Préchauffer le four à 175°

Peler et couper les pommes en lamelles épaisses. Les déposer dans un plat allant au four et saupoudrer avec le sucre et le beurre. Recouvrir de papier d’aluminium et cuire au four pendant une heure.

Au bout d’une heure de cuisson, enlever le papier d’aluminium et remettre au four pour 30 minutes, de façon à obtenir des pommes confites, dorées et presque caramélisées. Laisser refroidir avant d’utiliser.

Sur un plan de travail fariné, étendre la pâte feuilletée sur 3 mm et en formant un grand rectangle. Découper ce rectangle en bandes de 12 cm de large. Sur un bord, déposer des petits tas de pommes confites en les espaçant d’une dizaine de centimètres. Replier la bande sur la largeur et appuyer légèrement avec le coté de la main pour coller la pâte autour de la farce. Avec une roulette, découper les rissoles pour les séparer.

Remettre un quart d’heure au frais pour que la pâte durcisse un peu. Puis glacer chaque rissole avec un peu de lait et saupoudrer de sucre glace. Cuire 20/25 minutes dans un four à 175 °. Saupoudrer de sucre glace et déguster tiède ou froid.






Les pommes peuvent être parfumées avec de la cannelle et agrémentées de raisins secs ou d’écorces d’oranges ou de citrons.
Je vous conseille de tripler ou quadrupler les proportions et de congeler les rissoles garnies et crues. Vous aurez ainsi toujours de quoi faire un petit goûter improvisé. Il suffira simplement de les cuire sans décongélation.


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint-Paul, capitale de la rissole

Message  Sapho le Sam 10 Déc 2016 - 19:35


C'est délicieux chère Arun; c'est ce que chez nous on appelle la "gosette aux pommes "

On la mange froide kiss2 kiss2
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint-Paul, capitale de la rissole

Message  bergamote le Dim 11 Déc 2016 - 11:01

oui ça a l'air très bon ! merci pour cette recette Arun cheers
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum