Joseph Andras

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Joseph Andras

Message  bergamote le Sam 13 Mai 2017 - 17:19


l
a photo de la couverture est celle de Fernand Iveton et notons également que J.ANDRAS a refusé le Goncourt en 2016


De nos frères blessés
Joseph Adras


4 ème de couverture


Alger, 1956. Fernand Iveton a trente ans quand il pose une bombe dans son usine. Ouvrier indépendantiste, il a choisi un local à l’écart des ateliers pour cet acte symbolique : il s’agit de marquer les esprits, pas les corps. Il est arrêté avant que l’engin n explose, n’a tué ni blessé personne, n’est coupable que d’une intention de sabotage, le voilà pourtant condamné à la peine capitale. Si le roman relate l’interrogatoire, la détention, le procès d’ Iveton, il évoque également l’enfance de Fernand dans son pays, l’Algérie, et s’attarde sur sa rencontre avec celle qu’ il épousa. Car avant d’être le héros ou le terroriste que l’opinion publique verra en lui, Fernand fut simplement un homme, un idéaliste qui aima sa terre, sa femme, ses amis, la vie et la liberté, qu’ il espéra pour tous les frères humains

Extrait
:

… La mort c’est une chose mais l’humiliation ça rentre en dedans, sous la peau, et pose ses petites graines de colère et vous bousille des générations entières…

Extrait :
… La bombe n’a tué personne ? Interroge l’Irakien. Elle n’a même pas sauté, j’ai été pris la main dans le sac pour ainsi dire. Et tu es condamné à mort pour ça ?
Extrait :
… un de ses avocats à Coty : Permettez-moi de vous raconter une anecdote : notre client a été insulté en prison par l’un des gardiens et savez-vous ce qu’il lui a répondu ? « Imbécile, c’est pour toi que je suis ici » Oui notez-bien cela Monsieur le Président, notre client sait qu’il se bat pour plus que lui, il se bat pour son pays, qu’il veut libre, heureux, un pays qui puisse garantir à chacun de ses citoyens, musulmans et européens, la liberté de pensée et l’égalité, notre client ne veut rien d’autre…

Extrait :
Guillotiné le 11 Février 1957 Fernand Iveton est le seul européen exécuté par la police française durant la guerre d’Algérie ….

Mon avis :

Un très beau récit du courage d’un homme qui va mourir pour ses idées. Ainsi en ont décidé les hommes du pouvoir de l’époque. On suit l’enfermement de Fernand, on admire son courage et on a envie de lui demander pardon d’avoir donné sa vie pour que le monde change.
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph Andras

Message  Sapho le Sam 13 Mai 2017 - 18:54


J'ai entendu parler de cette histoire Marie. Le livre doit être très intéressant et bouleversant et je compte bien me le procurer !

Merci à toi pour le partage merci messages panca merci messages panca




avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph Andras

Message  bergamote le Sam 13 Mai 2017 - 20:03

oui Sapho je suis sûre qu'il te plaira
Smile
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph Andras

Message  Arun le Sam 20 Mai 2017 - 17:39

Merci pour le partage ! je note Berga ...


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum