Anthony Doerr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Anthony Doerr

Message  bergamote le Mer 31 Mai 2017 - 10:17

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Anthony DOERR

Anthony Doerr, né le 27 octobre 1973 à Cleveland dans l'Ohio, est un écrivain américain1.
Son roman Toute la lumière que nous ne pouvons voir, figurant sur la New York Times Best Seller list, lui vaut le prix Pulitzer en 20

4ème de couverture

Toute la lumière que nous ne pouvons voir possède la puissance et le souffle des chefs-d’œuvre. Magnifiquement écrit, captivant de bout en bout, il nous entraîne, du Paris de l'Occupation à l'effervescence de la Libération, dans le sillage de deux héros dont l'existence est bouleversée par la guerre : Marie-Laure, une jeune aveugle, réfugiée avec son père à Saint-Malo, et Werner, un orphelin, véritable génie des transmissions électromagnétiques, dont les talents sont exploités par la Wehrmacht pour briser la Résistance.
Cette fresque envoûtante, bien plus qu'un roman sur la guerre, est une réflexion profonde sur le destin et la condition humaine. La preuve que même les heures les plus sombres ne pourront jamais détruire la beauté du monde.

Mon avis

Très bon roman sur une fois encore la guerre qui déchire. Mais là l’auteur nous la fait vivre à travers un jeune allemand orphelin vite engagé dans la Wehrmacht et une jeune française aveugle enfermée à Saint-Malo, pendant les bombardements.
Quand elle se retrouve seule, elle monte au dernier étage et récite sur un vieil émetteur « 20 milieux sous les mers » qu’elle lit en braille. Le jeune allemand l’entend un jour….
Pas d’histoire d’amour, pas ils se marièrent etc... Mais ils se rencontrent quand même. Poignant ce récit très intéressant aussi. Bravo à l’auteur. Une façon originale de nous expliquer certaines inconnues de cette guerre.
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anthony Doerr

Message  Arun le Mer 31 Mai 2017 - 11:10

Merci Berga ! un très bon roman que je lirai volontiers lorsque le temps me le permettra ! study

Ton avis importe toujours, ce qui fait que je le mémorise dans ma liste parmi les premiers, je sais il y en a ... mais je sais également qu'un jour, je prendrai le temps de les lire ! merci messages panca


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anthony Doerr

Message  bergamote le Mer 31 Mai 2017 - 11:18

je te fais confiance quand tu auras tes petites étagères vides tu y mettras tout ça Very Happy
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anthony Doerr

Message  Sapho le Lun 26 Juin 2017 - 14:40


Sur ton conseil et celui de Rotko, je viens de terminer ce petit bijou qu'est ce livre !


Deux destins, deux vies que tout oppose, l'une française et résistante, l'autre allemande et enrôlée par la Wehrmacht. Leur ressemblance malgré tout, leurs craintes et leurs questionnements font de ce roman une oeuvre émouvante et poignante. On s'attache immédiatement à Marie-Laure mais aussi à Werner, deux enfants qui sont nés ennemis et sont pourtant tellement semblables.

La trame est propice aux histoires tragiques. Sur fond de guerre, on ne peut s'attendre à un roman gai. Peu original et sans surprises pourraient même dire certains à la lecture de ces quelques phrases. Et pourtant... C'est sans compter sur le talent d'Anthony Doerr, que j'ai découvert ici et que je vais dorénavant suivre avec beaucoup d'intérêt. Sa plume est sublime, toute en nuance et poésie. Sans pathos, tout en délicatesse, et avec des descriptions magnifiques des lieux parcourus mais aussi des sentiments éprouvés par les personnages de ce roman, les mots entrent dans le corps du lecteur par tous les pores de la peau. Tant de beauté et de pureté, dans un univers si froid et triste qu'est une guerre, ne peut qu'émouvoir. Une expérience que je n'ai pas vécu souvent...

Plus de 600 pages que l'on ne veut pas voir finir, une histoire qui nous colle à la peau, un roman bouleversant et d'une grande beauté. Le titre, "Toute la lumière que nous ne pouvons voir", prend tout son sens au fil des pages et à la 604ème particulièrement avec une scène qui fend littéralement le coeur.

Merci Mr Doerr.


study study study
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: Anthony Doerr

Message  bergamote le Lun 26 Juin 2017 - 15:22

je suis contente que tu ressentes ceci cela m'a fait le même effet. i ly a des écritures qui prennent aux tripes et là nous ne sommes pas déçues kiss2
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum