YÔKO OGAWA ( Japon )

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: YÔKO OGAWA ( Japon )

Message  Sapho le Sam 20 Aoû 2016 - 14:47



LIVRE LU : CRISTALLISATION SECRETE





RESUME




L'île où se déroule cette histoire est depuis toujours soumise à un étrange phénomène : les choses et les êtres semblent promis à une sorte d'effacement diaboliquement orchestré. Quand un matin les oiseaux disparaissent à jamais, la jeune narratrice de ce livre ne s'épanche pas sur cet événement dramatique, le souvenir du chant d'un oiseau s'est évanoui tout comme celui de l'émotion que provoquaient en elle la beauté d'une fleur, la délicatesse d'un parfum, la mort d'un être cher. Après les animaux, les roses, les photographies, les calendriers et les livres, les humains semblent touchés : une partie de leur corps va les abandonner.
En ces lieux demeurent pourtant de singuliers personnages. Habités de souvenirs, en proie à la nostalgie, ces êtres sont en danger. Traqués par les chasseurs de mémoires, ils font l'objet de rafles terrifiantes...


Un magnifique roman, angoissant, kafkaïen. Une subtile métaphore des régimes totalitaires, à travers laquelle Yoko Ogawa explore les ravages de la peur et ceux de l'insidieux phénomène d'effacement des images, des souvenirs, qui peut conduire à accepter le pire.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


RESSENTIS


OGAWA tente de montrer le réel que l'on ne voit pas et déploie à partir de là un univers étrange et fort, où les objets semblent animés et


les êtres mus par quelque chose qui les dépassent, on vogue alors entre l'animisme shintô et la psychanalyse. Son écriture, simple


et poétique, est magnifiquement traduite par Rose-Marie Makino-Fayolle.



Avec Cristallisation secrète, on entre dans l'inquiétante étrangeté d'une réalité qui dérape, qui dévie vers des possibles angoissants.

On ne peut s'empêcher de penser à un autre monde, le nôtre, où disparaissent espèces végétales et animales, mais aussi savoirs, outils, idées, dans une innocente indifférence.

On ne peut s'empêcher de penser avec l'organisation de cette amnésie collective à ce totalitarisme plus si latent, qui formate, encadre, surveille, contrôle et voudrait faire disparaître tout ce qui lui résiste.

Publiée en 1994 au Japon et seulement en 2009 en Europe, cette œuvre agit encore sur nos imaginaires, en 2016.


study study study
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: YÔKO OGAWA ( Japon )

Message  Sapho le Sam 20 Aoû 2016 - 15:00

EXTRAITS


"-Ce que les habitants de l'île peuvent fabriquer, ce sont différentes sortes de légumes, des voitures qui tombent régulièrement en panne, de simples pièces de théâtre, des poêles encombrants, des animaux domestiques efflanqués, des produits de maquillage gras, des bébés, des livres que personne ne lit... Rien que des choses modestes, sur lesquelles on ne peut pas compter. Qui ne peuvent absolument pas rivaliser avec les disparitions. Avec le débordement d'énergie qu'elles provoquent. Il n'y a pas de violence, mais c'est plus rapide et radical, il faut faire très attention. Si on ne peut pas boucher les trous des disparitions, l'île va finir pleine de cavités. Avec tous ces trous, elle va devenir légère, et ce qui m'inquiète, c'est qu'un jour, elle n'ait plus de forme et disparaisse."


"Le coeur n'a pas de contour, pas de fond non plus. C'est pourquoi il est capable d'accueillir n'importe quelle forme pouvant descendre à une profondeur infinie. C'est pareil pour les souvenirs, vous savez."

"C'est à lui que j'ai offert en premier tous les romans que j'ai écrits jusqu'à présent.
(...) il n'en a jamais lu une seule page.
- C'est absolument impossible. Si je le lis jusqu'au bout, il sera terminé, n'est ce pas ? Je ne peux pas être l'artisan d'un tel gaspillage, Je veux le garder ainsi précieusement auprès de moi jusqu'au bout."


study study study
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum