karine giebel

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

karine giebel

Message  bergamote le Mer 24 Juin 2015 - 10:40

je m'aperçois que cette auteure n'a pas de fil ici, je remédie immédiatement !

Karine Giébel a été deux fois lauréate du Prix Marseillais du Polar : en 2005 pour son premier roman Terminus Elicius et en 2012 pour son sixième livre Juste une ombre, également Prix Polar francophone à Cognac. Les Morsures de l'ombre, son troisième roman, a reçu le Prix Intramuros, le Prix Polar SNCF et le Prix Derrière les murs. Meurtres pour rédemption est considéré comme un chef-d'œuvre du roman noir. Ses livres sont traduits dans plusieurs pays, et pour certains, en cours d'adaptation audiovisuelle.

je commence :
avec

Terminus Elicius"



4ème de couverture

Toujours le même trajet. Istres-Marseille. Marseille-Istres. Sa
mère, son travail. La vie de Jeanne est en transit. Elle la
contemple en passager. Une lettre suffira à faire dérailler ce
train-train morose : "Vous êtes si belle, Jeanne". Glissée entre
deux banquettes, elle l'attendait. Une déclaration. D'amour. De
guerre. Car l'homme de ses rêves est un monstre, un tueur sans
pitié. Elle sera sa confidente, son épaule. Il sera son âme
soeur, son dilemme. Le terminus de ses cauchemars...


Mon avis

il est formidable ce "polar" en fait c'est plutôt un livre " suspense"

les lettres d' Elicius qui malgré ce qu'elles racontent, laissent la pauvre Jeanne prise entre deux feux: tout raconter, dénoncer ces lettres ou bien ne rien dire pour qu'elles continuent à remplir sa vie?

parfait dans le bon roman j'ai vraiment apprécié et je vais aller voir à l'occasion pour trouver un autre titre de cette auteure.
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: karine giebel

Message  bergamote le Mer 24 Juin 2015 - 10:44

je vous en mets un second et je verrais pour les autres un autre jour Very Happy

Meurtre pour rédemption





Description du roman


Marianne, vingt ans. Les barreaux comme seul horizon. Perpétuité pour cette meurtrière.
Indomptable, incontrôlable, Marianne se dresse contre la haine, la brutalité et les humiliations quotidiennes.

Aucun espoir de fuir cet enfer, ou seulement en rêve, grâce à la drogue, aux livres, au roulis des trains qui emporte l’esprit au-delà des grilles. Grâce à l’amitié et à la passion qui portent la lumière au coeur des ténèbres.

Pourtant, un jour, une porte s’ouvre. Une chance de liberté.

Mais le prix à payer est terrifiant pour Marianne qui n’aspire qu’ à la rédemption...

Mon avis :

Dans la tradition de l’auteure d’écrire du « policier » ce roman nous livre dans ce roman une histoire affreuse d’une très jeune femme condamnée pour meurtres à perpétuité.

K.Giebel ne se contente pas de nous faire un tableau noir des exactions dans le milieu carcéral qui va de la torture physique au viol en passant par le suicide, mais elle nous montre aussi des personnages dignes, respectueux des détenus contrairement au grand nombre.

Mais Marianne est une femme physiquement très forte, très dure, très très violente, sous cette carapace, elle peut commettre les pires actes, même tuer à mains nues.
C’est quand cette carapace se craquèle qu’elle est touchante et sans défense.

Ce roman est certes très violent mais aussi très émouvant. Les personnes sensibles peuvent s’abstenir mais elles rateront le personnage si attachant et fragile de Marianne.
Il ne laisse pas indifférent et on n’en sort pas indemne mais il y avait longtemps que je n’avais lu une histoire aussi forte. Ajouter à cela que ce livre de poche fait 987 pages et vous comprendrez qu’il faut vraiment être « dedans » pour tenir jusqu’à la fin, ce que j’ai fait.
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: karine giebel

Message  Sapho le Mer 24 Juin 2015 - 20:21

J'ai lu un livre de KARINE GIEBEL intitulé : JUSTE UNE OMBRE

Je posterai ce que j'en pense demain car mon fils et sa smala viennent nous faire un petit coucou !
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: karine giebel

Message  Arun le Jeu 25 Juin 2015 - 7:51

Je prends note en tout cas. Merci Berga ! Smile


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: karine giebel

Message  bergamote le Jeu 25 Juin 2015 - 11:55

Sapho je vais te mettre ce que moi j'en ai pensé de "juste une ombre" en fait j'ai été prise par le récit jusqu'à la fin du livre et je me suis laissée emportée par le suspense



Description de l'ouvrage


Date de publication: 7 mai 2013 | Série: Pocket thriller (Livre 15528)

Tu te croyais forte. Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde. Tu manipules ? Tu deviendras une proie. Tu domines ? Tu deviendras une esclave. Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t'imposer dans ce monde, y trouver ta place. Et puis un jour... Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi. À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche. Juste une ombre. Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré. On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres. On t'observe jusque dans les moments les plus intimes. Les flics te conseillent d'aller consulter un psychiatre. Tes amis s'écartent de toi. Personne ne te comprend, personne ne peut t'aider. Tu es seule. Et l'ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos. Ou seulement dans ta tête ? Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard...

Mon avis

Un vrai polar, un vrai thriller qui laisse en haleine jusqu’à la dernière page. Un régal pour les amateurs de suspense. J’ai beaucoup aimé .
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: karine giebel

Message  Arun le Jeu 25 Juin 2015 - 15:08

Merci Berga pour ce partage ! du coup ton dernier commentaire me donne l'envie de lire ce roman (qui va monter dans les premières lignes). Un genre mystère quelque peu fantastique, thriller de surcroît,  je sens que j'accrocherai   affraid


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: karine giebel

Message  Sapho le Jeu 25 Juin 2015 - 15:23

JUSTE UNE OMBRE

Karine Giebel réussit un chef d’œuvre de frissons. Elle construit son histoire patiemment et y installe ses personnages et cette Ombre omniprésente qui est là, sournoisement, à chaque page, pour totalement vous envelopper et vous happer. Pour ne plus vous lâcher jusqu’à l’asphyxie. On sort complètement désaxé de ce thriller qui fait ressurgir nos peurs d’enfants, nos peurs primales, au point de ne plus savoir si tout cela est la réalité ou de la folie.

Juste une ombre est un thriller psychologique hors norme où Karine Giebel impose son style et sa maîtrise pour créer des personnages inoubliables.
Karine Giebel réussit un grand thriller, à faire frissonner sans étalage ou surenchère d’hémoglobine. Tout est suggéré, très psychologique, du grand art.
Avec ce nouveau thriller de Karine Giebel, vous allez avoir peur de votre Ombre.

A ne pas lire un soir d'orage dans votre lit !!
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: karine giebel

Message  bergamote le Jeu 25 Juin 2015 - 16:50

tout à fait d'accord Sapho ça fait peur hein? elle est vraiment douée cette auteure franchement, elle percute à chaque fois et donne envie d'aller en lire d'autres!

avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: karine giebel

Message  Sapho le Jeu 25 Juin 2015 - 16:57

Ton dessin exprime bien ce que l'on ressent quand on lit l'un de ses livres !!

affraid affraid affraid
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: karine giebel

Message  bergamote le Jeu 25 Juin 2015 - 17:00

OUIII !!! moi j'adore !!je suis accroc à ce genre de thrillers surtout quand ils ont la classe de ceux de Karine Giebel !
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: karine giebel

Message  Arun le Jeu 2 Juil 2015 - 15:10

Un tourbillon, celui de Karine Giebel auteure de "Juste une ombre" , le premier roman que je lis d'elle... Sans doute que le thème de la proie surveillée, harcelée qui glisse inexorablement vers la folie a souvent été exploité, j'en veux pour preuve certains thrillers vus à la télévision ! mais celui-ci est excellent, particulièrement bien ficelé je dois dire. On assiste à une formidable description des méandres de l'âme humaine. Cependant, au fur et à mesure de mon avancée dans ce roman, je craignais la fin. Je redoutais une fin sans fin, une fin trop ordinaire ... mais au final, aucune déception, jusqu'au bout, même si le coupable apparaît vite en filigrane, on reste accroché  ! study study study


Dernière édition par Arun le Jeu 2 Juil 2015 - 16:04, édité 1 fois


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: karine giebel

Message  Sapho le Jeu 2 Juil 2015 - 15:45

Je suis contente que ce livre t'ait plu ARUN; ses autres livres sont de la même trempe !

Je vais probablement me procurer son dernier livre intitulé : Satan était un ange ou le Purgatoire des innocents que je n'ai pas encore lu !

study study study
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: karine giebel

Message  bergamote le Jeu 2 Juil 2015 - 16:44

Tu nous rejoins donc Arun dans nos impressions à Sapho et moi:

je vais donc continuer j'attendais que tu aies fini "juste une ombre"

Chiens de sang



4 ème de couverture


IIs sont là. Derrière. Ils approchent.
Aboiements. Tonnerre de sabots au galop...

La forêt est si profonde... Rien ne sert de crier. Courir. Mourir. C'est le plus dangereux des jeux. Le dernier tabou. Le gibier interdit...
Le hasard les a désignés. Diane aurait dû rester à l'hôtel, ce jour-là. Au mauvais endroit, au mauvais moment... Maintenant, ils sont derrière, tout près. Courir. Mourir.

Quant à Rémy le SDF, s'il a perdu tout espoir depuis longtemps, c'est la peur au ventre qu'il tente d'échapper à la traque. Ils sont impitoyables, le sang les grise. Courir. Mourir.
C'est le plus dangereux des jeux. Qui en réchappera ?

Mon avis :

Une course poursuite : quatre hommes désignés au hasard par un riche terrien en mal d’émotion forte et d’argent. Des « clients » qui veulent eux aussi quelque chose qui les changent de leur pauvre vie de riches et les voilà partis à l’assaut d’hommes qui courent, qui se cachent qui ne comprennent pas pourquoi on veut les tuer. >Une véritable chasse à courre…

Ailleurs, une jeune femme, photographe qui a vu quelque chose qu’elle n’aurait pas dû voir est elle aussi prise en chasse par quatre gars qui veulent l’exterminer pour qu’elles ne les dénoncent pas
Un véritable thriller, angoissant et révoltant à la fois. O na envie de tirer dans le tas et d’arrêter cette chasse à l’homme gratuite et sans motif.

Toutes la cruauté et l’ignominie et la lâcheté de certains hommes donnent la chair de poule .

J’ai adoré ce récit.

Ames sensibles s’abstenir, car il est vraiment très dur…
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: karine giebel

Message  bergamote le Jeu 2 Juil 2015 - 16:54

Pour Sapho et les autres bien sûr mais comme elle a l'intention de peut-être le lire.....

Purgatoire des innocents


4ème de couverture

Je m'appelle Raphaël, j'ai passé quatorze ans de ma vie derrière les barreaux. Avec mon frère, William, nous venons de dérober trente millions d'euros de bijoux. Ç'aurait dû être le coup du siècle, ce fut un bain de sang. Deux morts, un blessé grave. Le blessé, c'est mon frère. Alors, je dois chercher une planque sûre où il pourra reprendre des forces. Je m'appelle Sandra. Je suis morte, il y a longtemps, dans une chambre sordide. Ou plutôt, quelque chose est né ce jour-là... Je croyais avoir trouvé le refuge idéal. Je viens de mettre les pieds en enfer. Quelque chose qui marche et qui parle à ma place. Et son sourire est le plus abominable qui soit... " Fascinant. " Sud-Ouest

Mon avis

j'ai aimé jusqu'à maintenant tout ce qu'à écrit cette auteure donc:
Ce dernier m'a donné l'impression d’avoir déjà eu ces descriptions quelque part, à tel point que j'ai pensé un instant l'avoir déjà lu! Je lis tellement que cela aurait pu arriver !

Des phrases courtes, ça j'aime beaucoup, c'est vif et rapide.
Par contre, j'ai trouvé qu'elle en faisait trop là! Dans le sordide justement.

Je pense même qu'au point où sont décrites, les tortures ces "héros" devraient être morts depuis longtemps. Bon ils sont résistants c'est vrai.

il aurait pu faire la moitié de pages, et aurait été tout aussi intéressant car le développement de ces violences n'apportent rien à l'histoire, sinon que l'on tombe dans l'horrible presque impensable.
Mais on peut dire quand même que c'est un bon thriller.
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: karine giebel

Message  Sapho le Jeu 2 Juil 2015 - 17:07

Merci pour tes ressentis Berga ! J'aime de temps en temps lire un bon polar, autant que ce soit quelqu'un que j'apprécie !

Dans la même veine, je citerais également les livres de Bernard Minier ( Glacé, Le Cercle........) dont le style ressemble très fort à celui de Karine Giebel


study study study
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: karine giebel

Message  bergamote le Jeu 2 Juil 2015 - 17:24

je note car je ne connais pas du tout
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: karine giebel

Message  Arun le Jeu 2 Juil 2015 - 17:29

Je note également ! merci Sapho et Berga Smile


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: karine giebel

Message  bergamote le Lun 6 Juil 2015 - 20:52

me volilà avec " Satan était un ange"'



4 ème de couverture

Tu sais Paul, Satan était un ange... Et il le redeviendra. Rouler, droit devant. Doubler ceux qui ont le temps. Ne pas les regarder. Mettre la musique à fond pour ne plus entendre. Tic tac... Bientôt, tu seras mort. Hier encore, François était quelqu'un. Un homme qu'on regardait avec admiration, avec envie. Aujourd'hui, il n'est plus qu'un fugitif qui tente d'échapper à son assassin. Qui le rattrapera, où qu'il aille. Quoi qu'il fasse. La mort est certaine. L'issue, forcément fatale. Ce n'est plus qu'une question de temps. Il vient à peine de le comprendre. Paul regarde derrière lui ; il voit la cohorte des victimes qui hurlent vengeance. Il paye le prix de ses fautes. Ne pas pleurer. Ne pas perdre de temps. Accélérer. L'échéance approche. Je vais mourir. Dans la même voiture, sur une même route, deux hommes que tout semble opposer et qui pourtant fuient ensemble leurs destins différents. Rouler droit devant, admirer la mer. Faire ce qu'ils n'ont jamais fait. Vivre des choses insensées. Vivre surtout... Car après tout, pourquoi tenter sans cesse de trouver des explications ?

mon avis


de nouveau un plaisir de lecture
un thriller, du suspense mais une note peut-être de regard plus acéré sur le relationnel des deux hommes que rien ne relie.
j'ai bien aimé et comme souvent avec cette auteure je suis restée scotchée jusqu'à la fin en candide.
deux hommes tellement différents qui se rencontrent et pudiquement s'attachent l'un à l'autre.
moi ce roman m'a bien plu.

avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: karine giebel

Message  Sapho le Mar 7 Juil 2015 - 15:38

Wawh j'en frissonne déjà Marie !

Un bon polar à lire au lit, c'est toujours pour moi un cadeau pour un bon endormissement !

Merci pour tes ressentis merci messages panca merci messages panca
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: karine giebel

Message  bergamote le Mar 7 Juil 2015 - 16:32

je crois vous avoir parlé de tous ses livres  je vais vérifier Very Happy non j'en ai retrouvé un !!



Jusqu’à ce que la mort nous unisse



Description de l’ouvrage

Vincent est guide de haute montagne dans le Mercantour. Il vit retranché dans la solitude depuis que sa femme l'a quitté, cinq ans plus tôt, sans aucune explication. Un souvenir toxique, à l'image de l'ancolie, fleur somptueuse dont la brûlure est intolérable. Le seul remède qu'il a trouvé pour dépasser cette trahison est d'entretenir une réputation de Don Juan. Mais lorsqu'une jeune femme plus fragile que les autres se suicide peu après leur rupture, Vincent est sous le choc, et se marginalise encore davantage.

Seule Servane, une nouvelle recrue de la gendarmerie fraîchement mutée dans la région, ne lui tourne pas le dos et parvient à pénétrer son univers. Fascinée par la montagne, elle lui demande de l'initier à ce milieu rude mais passionnant. Peu à peu, dans ces grands espaces et cette nature grandiose, les deux êtres solitaires vont se lier d'une amitié profonde... Mais la montagne sait aussi se montrer cruelle :

le meilleur ami de Vincent est retrouvé mort au fond d'un ravin. Aux yeux de tous, un accident tragique, banal. Pourtant, le guide refuse de croire qu'il s'agit d'une chute mortelle, d'autant plus qu'il commence à recevoir, au compte-gouttes, de mystérieux messages anonymes semblant vouloir le mettre sur la piste du ou des assassins. Secondé par Servane, Vincent se lance alors dans sa propre enquête, mais il est loin d'imaginer l'horreur de ce qu'ils vont mettre au jour : des secrets qui, peut-être, auraient dû rester enfouis au plus profond de cette vallée d'apparence si paisible...

Mon avis :

Toujours le même style direct, dur, sans fioritures, sans « faire de cadeau »

Dans ce roman encore les sentiments des hommes mais surtout leurs faiblesses cachées, leurs peurs nous sont dévoilées tout au long de l’histoire. La haine, les non-dits, les mensonges, les souffrances sont décrites crescendo jusqu’à la dernière page et nous laisse un gout amer.

J’ai trouvé ce roman passionnant comme les autres œuvres de KG, mais avec peut-être un ton encore plus angoissant si cela est possible dans l’écriture de l’auteure.

En tout cas, un vrai suspense et une étude de mœurs captivants.

avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: karine giebel

Message  Arun le Mer 8 Juil 2015 - 8:51

Merci Berga je note, d'autant que j'avais bien apprécié "juste une ombre" ... Smile


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: karine giebel

Message  Sapho le Mer 8 Juil 2015 - 15:16

Merci Berga pour ce beau compte-rendu !

Je l'ajoute moi aussi à ma liste qui finit par faire un roman à elle toute seule !

Que n'ai-je 9 vies comme les chats ! J'ai encore tant de choses à lire !

Pour l'instant, c'est le tien que je lis.....à chaque fois que je le dépose, j'ai envie de le reprendre pour connaitre la suite .........

study study study
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Re: karine giebel

Message  bergamote le Mer 8 Juil 2015 - 16:35

merci Sapho bisou bisou Very Happy
avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

de force

Message  bergamote le Dim 17 Juil 2016 - 17:17

encore une petite bouchée de Karine Giebel?

De force
Karine Giebel



4 ème de couverture

Elle ne m'aimait pas.
Pourtant, je suis là aujourd'hui. Debout face au cercueil premier prix sur lequel j'ai posé une couronne de fleurs commandée sur internet.
Car moi, j'ai voulu l'aimer. De toutes mes forces.
De force.
Mais on n'aime pas ainsi.
Que m'a-t-elle donné ?
Un prénom, un toit et deux repas par jour.
Je ne garderai rien, c'est décidé. A part le livret de famille qui me rappelle que j'ai vu le jour un 15 mai.
De mère indigne.
Et de père inconnu.

Lorsque j'arrive devant la porte de mon ancienne chambre, ma main hésite à tourner la poignée. Je respire longuement avant d'entrer.
En allumant la lumière, je reste bouche bée.
Pièce vide, tout a disparu.
Il ne reste qu'un tabouret au centre de la pièce. J'essuie mes larmes, je m'approche.
Sur le tabouret, une enveloppe. Sur l'enveloppe, mon prénom écrit en lettres capitales.
Deux feuilles. Ecrites il y a trois mois. Son testament, ses dernières volontés.
Je voulais savoir.
Maintenant, je sais.
Et ma douleur n'a plus aucune limite.

La haine.
Voilà l'héritage qu'elle me laisse.

Mon avis

Encore un thriller à ne pas manquer. Karine Giebel excelle dans ce genre et surtout ses histoires ne lassent pas.
Dans ce dernier bien malin qui aura la clé du mystère avant quelques pages de fin.
Des rebondissements, une belle écriture, du suspense, de quoi passer un bon moment de lecture et de détente.


avatar

bergamote
Le sage ArtiLittere


http://mariechevalier.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: karine giebel

Message  Sapho le Dim 17 Juil 2016 - 19:07

Décidément, je suis fort en retard avec les thrillers de Karine Giebel study study study

Pourtant c'est le genre littéraire que je préfère pendant les vacances!

Je vais renoter tous les titres que tu as lu pour mes prochaines vacances de septembre ( je n'en n'ai lu qu'un seul jusqu'à présent ) !

Merci pour ton post ma belle merci messages panca merci messages panca
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum