Dictionnaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dictionnaires

Message  Jocelyne le Jeu 2 Avr 2015 - 16:27

J'avoue avoir eu un peu de mal à choisir dans quel fil mettre cette interview d'Alain Rey, concernant le dictionnaire "Dixel", que j'avais faite en 2009 pour "Carrefour savoirs. J'ai une tendresse toute particulière pour les dictionnaires que je collectionne, ceux de mots rares, ceux du français que l'on parle ailleurs que dans l'Hexagone, les dictionnaires de spécialité (comme le droit, la cuisine…).Bref, cette interview d'Alain Rey m'avait comblée. Comme il le dit : "Un dictionnaire c’est aussi de l’imaginaire, du rêve et de la poésie…"

Le gai savoir selon Alain Rey

Alain Rey, lexicologue et conseiller éditorial des éditions Le Robert, chroniqueur à la radio et à la télévision, auteur de poésie, nous a accordé, au café le Vieux Colombier, un entretien éminemment culturel et néanmoins plein d’humour à l’occasion de la sortie du Dixel, le nouveau dictionnaire encyclopédique, culturel et familial des éditions Le Robert, disponible depuis le 4 juin.

Le Dixel, drôle de nom pour un dictionnaire. Dictionnaire et excellence ou dictionnaire et électronique ?

Les deux en fait. C’est un mot qui accroche bien chez les jeunes. Et comme c’est aussi le public visé…

Une riposte à Wikipédia qu’ils consultent beaucoup ?

Partiellement oui. J’ai essayé d’évaluer l’impact de Wikipédia et d’une manière générale d’internet sur les connaissances en général, la pédagogie en particulier et j’ai là-dessus des jugements mitigés. Pas entièrement négatifs d’ailleurs parce que Wikipédia est un réservoir d’une richesse insensée. Avec un défaut, qui pour moi est un peu rédhibitoire pour la formation des jeunes, qui est l’absence de hiérarchisation de l’acquisition des connaissances. C’est un sac…

Un sac à malices…

Il faut considérer le point de vue pédagogique et didactique. Les jeunes sont passés de la consultation d’un livre ou d’une revue spécialisée à la consultation de l’écran d’un ordinateur. Ce qui présente des avantages mais aussi des dangers considérables. Surtout s’ils ne sont pas formés pour l’utilisation. Ils sont condamnés à n’aller que vers les sites qui se présentent en premier et ne savent pas corriger en allant vers les sites sérieux. Ils ne savent pas juger de la qualité d’un site et sont exposés à un contenu culturel qui est complètement démantibulé.

En quoi le Dixel propose-t-il des solutions ?

Un dictionnaire est un objet culturel fabriqué. Son contenu n’est pas tombé du ciel Un dictionnaire n’est ni le Coran ni la Bible ni le Code civil. C’est tout le problème de l’unicité de la référence qui est nécessaire dans la transmission des normes mais qui est extrêmement réducteur quand on ne s’en tient qu’à ça. Il faut présenter les normes mais dans un cadre ouvert et tolérant. C’est notre objectif.

Est-ce aussi pour cela que vous avez mélangé noms propres et noms communs…

Le mélange des noms propres et des noms communs (ce n’est pas une innovation, d’autres l’ont fait qui n’ont pas eu un succès extraordinaire) présente un intérêt sémantique évident : c’est-à-dire que les dérivés des noms propres sont traités sous le nom propre. On donne l’exemple – toujours le même – du marxisme par rapport à Karl Marx, mais il y en a des centaines. Que voudrait dire être bonapartiste si on ne sait pas qui était Bonaparte ? Quand on parle, on ne se dit pas, “Tiens, ça c’est un nom propre, ça c’est un nom commun, ça c’est une préposition !” On emploie tout sur le même plan. Quand il s’agit de consulter un dictionnaire pourquoi avoir des ghettos noms communs/noms propres ?

Créer un nouveau dictionnaire en cette période est une gageure. Est-ce une déclaration de guerre à la concurrence, au Larousse par exemple ?

Non, je ne dirais pas cela. Je n’ai jamais eu envie d’entrer en guerre contre Larousse. J’ai voulu proposer un autre modèle de dictionnaire que celui qui a été conçu par Pierre Larousse au XIXe siècle qui s’est modifié dans le sens d’une certaine sagesse, d’un équilibre pédagogique, au début du XXe siècle mais qui ne s’est jamais profondément transformé après. Le Larousse est conçu comme un outil de transmission de connaissances essentiellement techniques et scientifiques. Le Dixel est un dictionnaire culturel. Il répond à des besoins généraux dans le monde dans lequel nous vivons. Un dictionnaire c’est aussi de l’imaginaire, du rêve et de la poésie…
avatar

Jocelyne
Le sage et l'artiste


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictionnaires

Message  Jocelyne le Jeu 2 Avr 2015 - 16:29

Et cette question que je lui avais posée :

Alain Rey, diriez-vous que le langage des banlieues est de l’argot ?

Sur un plan théorique et abstrait, c’est du même ordre. Il s’agit d’avoir un langage marginal par rapport au français de base. C’est une marque sociale particulière comme le port des pantalons très larges ou de la casquette à l’envers. C’est aussi un langage crypté qui n’est compris qu’à l’intérieur du groupe. Ce genre de phénomène échoue presque toujours parce que le langage crypté sort du cadre. Dans le cas du langage des banlieues, il est passé dans les cours d’école et des cours d’école dans les milieux bourgeois où les gamins l’emploient pour emmerder leurs parents. Ce type de langage évolue tout le temps. Quand un mot est suffisamment diffusé pour être dans Le Petit Robert, les gars de banlieue le changent. Et ça c’est un mouvement qui a bien été celui de l’argot. Les mots argotiques étaient inconnus du grand public jusqu’à ce qu’Hugo les révèle comme étant des choses extraordinaires… Il y a dans Les Misérables de sublimes passages consacrés à l’argot. Le langage des banlieues est un argot au sens le plus large du terme, mais sa nature est totalement différente, car au lieu de venir des milieux délictueux (le premier argot remonte à l’époque de Vidocq), il est un produit de mixités d’origines avec des gens de troisième génération d’immigration maghrébine, arabophone, berbérophone… C’est une modulation du français d’une nature différente de l’argot d’avant.
avatar

Jocelyne
Le sage et l'artiste


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictionnaires

Message  Arun le Jeu 2 Avr 2015 - 17:09

C'est tout parfait Jocelyne, ton fil est vraiment intéressant et bien à sa place, une bonne idée je trouve ! Pas trop le temps pour l'instant de répondre vraiment à tout mais j'y reviendrai ! Smile


"Le mouton n'a pas mangé la rose et le Petit Prince n'est pas mort"

avatar

Arun
Tour de contrôle


http://www.suzannephilippe.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum