Serge Joncour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Serge Joncour

Message  Sapho le Sam 18 Fév 2017 - 15:10


BIOGRAPHIE



"Il est né un jour de grève générale. On lui en a longtemps fait le reproche. Depuis, il continue sur sa lancée. Très tôt il est allé à l’école, puis par la suite, il en est sorti. Il a passé son enfance entre Paris, la Nièvre, l'Eure et le Valais suisse. Etudes de philosophie alors qu’il voulait faire nageur de combat, mais il s'en est sorti autrement, faute de temps."

Avant de devenir écrivain, il a exercé de nombreux métiers dont maître-nageur et publicitaire.

Il publie son premier roman, "Vu", en 1998 au Dilettante qui a obtenu le Prix France Télévisions en 2003.

En l'an 2005, il a reçu le Prix de l'Humour Noir Xavier Forneret pour son livre "L'Idole".

Il est , avec Jacques Jouet, Hervé Le Tellier, Gérard Mordillat et bien d'autres artistes et écrivains, l’un des protagonistes de l'émission de radio Des Papous dans la tête de France Culture.

Il publie chez Flammarion "Que la paix soit avec vous" en 2006, "Combien de fois je t'aime" en 2008, "L'homme qui ne savait pas dire non" en 2009, "L'Amour sans le faire" en 2012.

Son roman "U.V.", publié au Dilettante, a été adapté au cinéma en 2007 par Gilles Paquet-Brenner. En 2012, "L'idole" est adapté au cinéma par Xavier Giannoli sous le titre "Superstar" avec Kad Mérad et Cécile de France. Il s'agit de l'histoire d'un homme qui devient célèbre sans savoir pourquoi. Le film, est présenté en compétition officielle à la Mostra de Venise 2012.

"L'écrivain national", sorti pour la rentrée littéraire 2014, est finaliste du Renaudot.

En 2016, il remporte le prix Interallié pour "Repose-toi sur moi".




LIVRE LU : L'HOMMME QUI NE SAVAIT PAS DIRE NON



"Parfois le soir, seul devant la glace, il avance ses lèvres pour dire le mot, il les rassemble comme pour une moue ou un demi-baiser, il tend la bouche vers l'avant et cale les incisives pour souffler la décisive consonne, mais là, le mot ne vient pas, il lui reste sur la langue comme un noyau de cerise, un chewing-gum qui refuserait de buller. " On n'imagine pas l'embarras de ne plus pouvoir prononcer ce simple mot: non. C'est pourtant ce qui arrive à Beaujour, employé modèle dans un institut de sondage. Grâce à un atelier d'écriture, il part à la recherche du mot perdu, quitte à remonter toute l'histoire. Avec la sensibilité qu'on lui connaît, Serge Joncour multiplie les scènes cocasses et compose un véritable roman des origines.




A partir d’une situation originale et amusante, celle d’un homme de notre temps qui n’a jamais su dire non, Serge Joncour tisse un ouvrage réjouissant. Sous couvert de fantaisie et d’un humour souvent mordant, le roman mène une critique acerbe de la société qui est la nôtre, où la dictature des apparences et la bien-pensance, la nécessité de consommer pour exister ou la peur d’être différent gangrènent jusqu’aux relations sociales. Au fil de la quête du héros pour retrouver ce mot de trois lettres qui lui manque, quête qui passe par l’écriture ou plutôt par la réécriture de soi et de sa lignée, on découvre un roman d’un niveau satisfaisant qui évite l’écueil qu’aurait constitué l’addition de saynètes comiques provoquées par l’incapacité du héros, mais qui ne fait pas l’économie d’un certain nombre de facilités stylistiques .
En résumé un roman attachant et porteur de plus d’implications qu’il n’y paraît. Agréable à lire sans plus !


study study study
avatar

Sapho
Le sage ArtiLittere


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum